Recettes saveur » Grignotons entre amis

Catégorie : Grignotons entre amis

Pickles de jicama à l’ananas

Ohhhhh la la ! Les semaines passent et je ne donne pas de nouvelles ! Merci à tous pour vos sympathiques messages et ne craignez rien, je ne suis ni malade, ni morte ! C’est juste que lorsque je suis débordée, je ne cuisine pas. Et quand je ne cuisine pas … eh ben forcément, je ne peux rien poster !

En Thaïlande, c’est trop facile d’avoir la flemme de cuisiner : on fonce au marché et on achète des tas de bonnes petites choses cuisinées, pour 3 fois rien :
– une soupe de nouilles coûte 30 baht
– des kanoum jiin avec des  tas de légumes frais coûtent 30 baht
– un poisson mariné et grillé coûte 60 baht
– des légumes frais juste bouillis accompagnés de sauce piquante faite maison coûtent 20 baht
Read more

Salade de légumes façon Som Tam

Les journées passent à la vitesse de l’éclair. J’accumule les photos à te montrer et les histoires à te raconter et je ne prends pas le temps de les poster. La saison des pluies est loin d’être terminée mais il ne pleut plus tous les jours et il fait chaud. Du coup, autour de ma maison, tout pousse à la vitesse de l’éclair. Après 2 mois dans cette nouvelle maison, on a enfin réussi à vaincre la mauvaise herbe (presque 2 ans que personne ne nettoie le jardin). Voici quelques photo avant-après :

Read more

Chips de concombre amer au curcuma

Le concombre amer (Momordica charantia), Mara en thaï, est un légume un peu particulier. Comme son nom l’indique clairement, il est plutôt amer (bah oui !). Il n’est donc pas facile de le préparer correctement. Si son amertume est trop prononcée, c’est désagréable. Malgré ce premier abord un peu difficile, quand il est bien cuisiné, c’est un légume absolument délicieux… un de mes favori parmi les produits locaux.

Read more

Brochettes de poulet aux piments doux

Il fait froid… mais quest-ce qu’il fait froid ! La saison des pluies est là, cela fait une semaine que le ciel est couvert et qu’il pleut, il fait entre 22 et 25 degrés et on se les gèle ! Je rêve de passer mes journées sous mon duvet, je bois des litres de thés chaud (merci à Nathalie pour les fantastiques thé parfumés qu’elle m’a fait parvenir) et je rêve au retour du soleil. En résumé, ma saison des pluies, c’est un peu comme ton été en Europe, non ? Bon d’accord, c’était méchant… pour me faire pardonner … dans la série “barbecue pour l’été”, après la recette de la marinade parfaite, voici de délicieuses et originales petites brochettes.

Read more

Laab – salade thaïe de poulet

Laab ou Larb est une salade thaïe à base de viande hachée originaire de la région d’Issan (nord-est de la Thaïlande). On peut la préparer avec du boeuf, du porc, du poulet, du canard, des crevettes, etc. Elle est généralement mangée tiède ou froide, avec du riz collant (kaow niao), des haricots crus, du concombre, du chou blanc cru et des herbes aromatiques. Plat très parfumé et acidulé, il est parfait pour l’été. Si tu commandes cette salade en Thaïlande lors d’un prochain voyage, fais bien attention car elle est souvent très pimentée.

Read more

Fish cakes – croquettes de poisson au curry rouge

Pour le 1er avril, quoi de mieux que des croquettes de poisson ?
Les fish cakes se trouvent absolument à tous les recoins du pays, c’est pas une blague. Ils font partie de ces petites choses qu’on peut grignoter à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Ils sont vendus par des marchands ambulants ou dans les marchés. Généralement ces croquettes sont embrochées sur une baguette en bambou par groupes de 3. Les croquettes sont cuites une première fois et réchauffées dans un bain d’huile chaude, par le marchand, au moment où tu les achètes. Cela donne des croquettes bien sèches et bien grasses…

Read more

Rouleaux de printemps aux légumes

Ce post est dédié à Nathalie en souvenir de nos soirées “rouleaux de printemps” il y a 25 ans ! ! !
Lorsque j’étais ado, j’avais développé une passion pour la nourriture chinoise et particulièrement pour les rouleaux de printemps. A l’époque,  les supermarchés vendaient un choix limité de produits exotiques. Toutefois, il y avait, dans notre petite ville de 3000 habitants, une épicière un peu excentrique qui vendait, à prix d’or, des produits du monde entier.
Quand la folie me prenait, j’achetais de quoi préparer une montagne de rouleaux de printemps, passais mon samedi entier à rouler, et en remplissait le congélateur. Je me rappelle que c’était long et fastidieux et que la cuisine se retrouvait dans un état lamentable après mon passage. Quant à la cuisson, c’était un vrai challenge car la pâte pour fabriquer ces rouleaux était fragile et ils avaient tendance à exploser à la cuisson si l’huile était un poil trop chaude.
Bref, c’était tout une aventure !

Read more

mini-aubergines au pesto de basilic thaï et noix de cajou

Chaque fois que je vais au marché avec ma petite liste de commission et mes grandes idées de menus, je me retrouve le bec dans l’eau car il n’y a jamais ce que je pensais y trouver ! Par contre, je tombe régulièrement sur des légumes ou des fruits jamais vus auparavant.
Aujourd’hui, mon chemin a croisé de minuscules aubergines rondes et violettes, elles semblaient fraîches et elles ont donc fini dans mon panier.
Comme elles étaient trop chou, j’ai eu envie de les cuire entières, farcies de pesto. Elles peuvent se servir à l’apéro ou comme garniture d’une viande grillée. Elles sont délicieuses chaudes, tièdes ou froides.
Read more

Salade de papaye verte frite

Beignets de papaye verte en salade ou salade de papaye verte frite.
Voici une varitante originale de la fameuse salade de papaye verte. Contrairement à la version non-frite, il n’est pas fréquent de trouver ce plat sur les menus des restaurants. Pourtant, c’est un délice. Il s’agit de tempuras de papaye verte râpée servis avec la même sauce que la salade de papaye verte fraîche.

Lorsque tu prépares ce plat, tu peux le présenter avec la sauce à part, dans un bol ou alors, tu peux couper les tempuras en morceaux (ou pas) et les recouvrir de sauce juste avant de les servir.
Pour ma part, même si c’est moins joli au niveau présentation, je préfère la seconde version : lorsque la sauce recouvre bien les beignets.
Ces tempuras sont bien croustillants à l’extérieur et tout moelleux à l’intérieur, la sauce est à la fois salée, pimentée, acidulée et douce. Mhhhhhhhhhh !

Read more

Salade de papaye verte

La salade de papaye verte est un des mets que l’on trouve absolument partout en Thaïlande. Nord, sud, est, ouest, ville ou campagne… on mange de la salade de papaye verte à tous les coins de rue.
C’est rare que les gens la préparent à la maison. Généralement, on l’achète au stand de street food, on la mange sur place ou on la fait mettre dans un petit sachet pour l’emporter.
Dans la ville où j’habite, il y a une multitude de dames qui trimballent leur stand de salade de papaye verte avec leur moto à 3 roues. En plus de cela, de nombreux « restaurants » ou stands de marché en proposent également. Chacun la prépare de manière un peu différente, le goût est plus ou moins bon suivant la provenance, la seule constante est la présence d’une méga quantité de piments !

Read more

Champignons à la cannelle et au citron

Une fois n’est pas coutume, je suis arrivée au supermarché juste après la livraison de légumes frais ! J’ai pu mettre la main sur quelques emballages de champignons frais. Ici, c’est comme ça … tu prévois tes repas, tu vas au magaz, il n’y a rien de ce que tu veux et tu finis par choisir les légumes qui ont l’air à peu près frais. Une fois à la maison tu regardes ce qui sors de ton panier et tu te demandes ce que tu vas bien pouvoir préparer.

Read more

Salade de crevettes à l’orange et à la citronnelle

Lors de mon séjour à Chiang Mai, il y a de cela quelques années, je m’étais inscrite à des cours de cuisine d’un chef thaï renomé dans la région.
Les cours ne m’ont pas vraiment enthousiasmée. J’ai appris plein de choses sur la cuisine thaï et la manière de la préparer, aucun doûte là dessus mais les cours étaient chronométrés, les aliments mesurés à l’avance (si c’est marqué 3 gousses d’ail dans la recettes t’as pas le droit d’en mettre 4 car devant toi tu n’en as que 3), le côté lucratif de cette entreprise était un peu trop présent à mon goût. Je m’attendais à un moment de détente et de plaisir, cela n’a été que moyennement le cas. Quand on te speed pour que tu tranches ta citronnelle et qu’on ne répond pas à tes questions car le temps presse, c’est qu’il y a un problème …

Read more

Petites crêpes de riz, lait de coco et curcuma

Gribouiller des petites crêpes de riz, lait de coco et curcuma pour ajouter un peu de fun à Noël, ça te dit ?

Cette recette semble originaire de Malaisie. Lors de mes différents séjours en Malaisie, je n’ai jamais eu l’occasion de goûter ces crêpes. Elles ont croisé mon chemin sur pinterest, j’ai trouvé sympa de faire des crêpes en dentelles et j’ai eu envie d’essayer.
Sincèrement, je ne m’attendais pas à grand chose de terrible car les différents trucs que j’ai testés depuis pinterest se sont avéré plutôt décevants. J’en arrive même à me demander si les gens testent leurs recettes avant de les mettre en ligne ? …

Read more

Salade de vermicelles de haricots mungo à ma façon

Bien souvent, les salades de vermicelles (glass noodle) que l’on mange dans les restaurants en Thaïlande ne sont pas à mon goût. Autant j’adore les curries et autre plats en sauce lorsqu’ils sont bien pimentés, autant j’aime les salades avec une faible dose de piments. Comme par esprit de contradiction, ce sont les salades qui arrachent le plus. Avec l’âge, j’ai également de plus en plus de peine à digérer l’oignon et l’ail crus. Ici, les salades en sont recouvertes. Et pour terminer avec ma complainte, je n’aime pas les tomates crues … et devine quel est le seul légume qui garnit les salades de vermicelles ? Beaucoup de bonnes raisons pour n’en manger que quand elle est préparée maison !

Read more

Terrine de poisson et crevettes, sauce à la citronnelle

terrine-poisson

Il y a quelques temps, j’ai trouvé une recette de terrine aux légumes sur le blog de Doria.
J’ai testé la recette, j’ai tout fait pour la rater, mais le résultat a été fantastiquement beau et délicieux. Facile et inrattable : tout ce que j’aime !

Pourtant, je te jure que je me suis appliquée : A peine j’avais terminé de couper tous les petits légumes et de les blanchir, j’ai renversé le plat les contenant, mélangeant ainsi, sur le sol de ma cuisine, toutes les différentes couleurs. Puis, comme ce n’est pas assez, j’ai eu la stupide idée d’utiliser un moule à cake (le seul moule que j’ai) qui coulisse pour régler la taille : Je le remplis de légumes nettoyés et retriés, je mets mon mélange de liant par-dessus le tout… et bien sur, le liant commence à suinter par les fentes. Par grave, que je me dis, dans 3 secondes il est dans le four, la chaleur du bain-marie va figer tout cela, ma microfuite sera réduite à néant !

Ouais, ben ça, ça arrive que chez les autres. Chez moi, c’est après 2 minutes de cuisson que le four décide de faire sauter les fusibles et de s’arrêter de chauffer. Je te jure que je n’invente rien !
Alors si malgré tout cela je suis capable de ne pas rater la terrine, autant te dire que c’est une recette à garder précieusement !
Regarde comme elle est belle !

terrine1

Du coup, j’ai voulu l’adapter à une terrine de poisson. Attention, attention, on cuisine du poisson… Tu sais donc ce que ça veut dire, hein ? Si, si, tu consultes cette liste des espèces de poissons en danger avant de te décider d’acheter quoi que ce soit. Liste des poissons recommandés et déconseillés.

Cette fois, j’ai opté pour un moule à mini-cakes en silicone (le seul que j’ai) pour éviter les fuites. En plus, cela fait des jolies portions pour une entrée, c’est parfait !
Prépare bien tes récipients avant de commencer la recette : trouve un plat à gratin qui peut facilement contenir ton moule à terrine. Il faudra que le moule à gratin soit rempli d’eau bouillante pour le bain-marie et que le niveau de l’eau arrive aux 2/3 de la hauteur du moule à terrine.
Petite remarque : c’est pas facile de déplacer le moule en silicone lorsqu’il est rempli. Le mieux c’est d’avoir 4 mains au total pour le déposer dans le bain-marie ou alors de transporter le moule sur une planche à découper rigide et de le faire glisser délicatement de la planche au bain-marie.
Hormis cette étape un peu acrobatique, le reste de la recette est super fastoche !

En ce qui concerne la sauce, je te donne une recette de sauce à la citronnelle… mais servi juste avec du jus de citron, une vinaigrette ou encore un fromage blanc aux herbes, c’est délicieux aussi.

Cette terrine peut se manger chaude, au sortir du four ou froide. Après une nuit au frigo, elle est absolument délicieuse. Chaude, c’est assez fragile, il faut manipuler ces mini-terrines avec précautions. Une fois froide, elles se sont solidifiées un peu, tu peux découper de jolies tranches bien nettes.

Voici la liste des ingrédients, clique dessus pour la voir en plein écran.

Read more

Raviolis à la vapeur

rav11

Dans chaque ville thaï, il y a une communauté chinoise. De nombreux plats de la cuisine thaï s’inspirent de plats d’origine chinoise. Les villes thaïes fourmillent de petits restaurants, la plupart d’entre-eux ne proposent qu’un type de plat. On entre dans un restaurant pour manger de la soupe de nouille, dans un autre pour manger du riz au porc rouge et dans celui d’en face pour manger du poulet frit et du riz jaune. Il en va de même pour les Dim Sum. On trouve de nombreux restaurants qui proposent des Dim Sum en tous genre. J’ai trouvé quelques photos sur le net, ce ne sont pas des photos de moi. Mais c’est juste pour que tu comprennes le principe.

dim_sum_hatyai_thailand
C’est marant, j’ai trouvé cette photo par hasard sur le net et c’est le restaurant
d’Hat Yai où j’ai dégusté mes premiers Dim Sum thaïs 🙂

Quand on parle de restaurant, c’est rarement un restaurant comme on l’entend en Europe. Les restaurants locaux sont généralement moches et vieux, ils sont ouverts sur la route. C’est genre un garage avec des tables. C’est aussi pour cela que la nourriture y est incroyablement bon marché. Bon marché veut dire beaucoup de monde qui mange donc du débit et de la nourriture fraîche. Ce n’est que dans les très grandes villes ou les endroits touristiques que l’on trouve des restaurants de style européen avec une déco originale. Les prix sont alors bien plus élevés. Dans un resto comme celui-ci, tu te gonfles la panse pour 100 baht (3.5 chf, 2.5 euros)
Les restos à Dim Sum ont un fourneau qui produit de la vapeur, une réserve de paniers en bambou et un choix monstrueux de petites choses à mettre dans les paniers.

images
Tu entres dans le resto, tu ignores tous les indigènes qui te regardent de coin car tu es blanche et tu as de grands yeux, tu passes 20 minutes à lorgner tous les Dim Sum car tu ne sais pas lesquels choisir, tu énerves la serveuse qui malgré tout sourit en permanence, puis tu pointes les petits paniers que tu souhaites déguster sans trop savoir ce qu’il y a dedans. Tu vas ensuite t’assoir à une table  libre et dès qu’on t’apporte tes Dim Sum, tu réalises que tu as commandé pour 5 mais que vous n’êtes que 2 et que de toutes façons Nan n’en mange pas car il ne mange que du curry… oups …

C’est pas grave car j’adooooore les Dim Sum et que c’est des petits trucs à la vapeur donc même quand on a plus faim, on en mange encore ! Ca, c’est les joies d’habiter en ville. Quand tu habites sur une île paumée, tu n’as aucune chance de trouver un resto à Dim Sum. Je te dis pas ma tête quand Nah, notre cuisinière, a proposé d’en préparer un jour que je revenais de la ville et que je rapportais des pâtes à wonton à mettre au congèle. J’ai sauté sur l’occasion et décidé de les préparer avec elle… tant pis pour la plongée ce jour là, la cuisine c’est bien aussi !
Depuis, elle nous en a préparé souvent, et tout le monde les a adorés.

Pour la farce, tu peux mettre ce que tu veux, tu peux les faire tout crevettes ou crabe, uniquement poulet ou porc. A toi de voir. Si tu n’aimes pas le gingembre, supprime-le, c’est pas un problème. Idem pour la coriandre.

Je te propose 2 petites sauces faciles à faire mais les sauces du commerce vont très bien aussi.

La recette est prévue pour 18 raviolis. Crus, ils se congèlent parfaitement. Lorsque j’en prépare, j’en fais une grande quantité et j’en place une partie au congèle pour les apéros surprise. Il suffit alors de les cuire, encore congelés, un peu plus longtemps.

Ces raviolis peuvent être cuits à la vapeur, cuits dans un peu d’huile à la poêle ou carrément frits. C’est à la vapeur que je les préfère. Pour la cuisson vapeur, je te rassure, tu n’as pas besoin d’avoir du matériel spécifique. Autant te dire que sur mon île, on avait pas d’appareil pour cuire à la vapeur, on faisait comme ça :

rav2
une casserole d’eau bouillante + une passoire métallique posée dessus + un couvercle ou une assiette
C’est pas très esthétique mais ça marche très bien !

Comme maintenant j’habite près d’une petite ville et que je suis quand même une fille, il se trouve que je me dois d’acheter régulièrement de nouveaux gadgets. je viens d’investir dans un fantastique appareil pour la cuisson vapeur. Il m’a coûté la monstrueuse somme de 12 euros, le voici :

rav7

Ouais, sauf que ce que je dis pas c’est que lorsque je l’ai déballé, 
j’eu eu les mains grises d’un résidu de métal dégueux… j’ai dû frotter un bon moment pour que ça parte !

Read more

Brochettes de citronnelle

brochettes2

Des brochettes de citronnelle, voici une idée sympa pour changer un peu des traditionnelles boulettes.
Il s’agit là d’une recette de petites brochettes de poulet, porc et crevettes qui sont parfaites pour un apéro original.

Voici la liste des ingrédients : clique sur l’image pour la voir en plein écran.
brochettesingr

Fais mariner les crevettes, le porc et le poulet dans la sauce soja et la sauce d’huîtres durant 40 minutes.
Egoutte bien, retire le jus.

Nettoie les bâtons de citronnelle et retire les feuilles extérieures pour obtenir de beaux bâtons pas trop épais.

Dans le bol d’un robot, hache les viandes marinées et tout le reste des ingrédients jusqu’à obtenir une pâte uniforme.

Avec des mains mouillées, forme des boulettes de viande (2 c.s. de mixture) autour des bâtons de citronnelle.

Fais rôtir ces brochettes 8-10 minutes, à la poêle, au four ou sur un barbecue.
Ici, je les ai faites à la poêle, avec 2 c.s. d’huile.

Tu peux les servir chaudes ou froides, avec un sauce de piments doux ou un dip au fromage frais et gingembre.

brochette

brochettes

Tempuras de liserons d’eau, sauce coco-crevettes

tempuras4

Liseron d’eau, je te l’accorde, c’est pas un nom qui donne la dalle !
En Anglais, Morning Glory, c’est déjà un peu plus attractif, non ? (vas-y, te gènes pas, j’attends les commentaires)

Les liserons d’eau se mangent très fréquemment en Thaïlande. Ils sont souvent préparés sautés au wok avec de l’ail, du piment et de la sauce d’huîtres. Il s’agit d’un des rares plats que tu peux commander dans n’importe quel restaurant et qui ne te décevra pas. Tout le monde sait préparer des liserons d’eau de manière correcte.
On les retrouve des fois dans des curries, dans des soupes de nouilles ou même sautés avec du porc. Les liserons d’eau ressemblent un peu à des épinards mais avec un goût plus léger.

J’ai découvert cette manière de les préparer dans un délicieux restaurant de Hat Yai, dans le sud de la Thaïlande. (Si tu passes pas Hat Yai, fais-moi signe, je te donnerai l’adresse).
Il faut dire que sur mon île, je n’ai pas vraiment eu la possibilité de me régaler : les restos proposent de la nourriture thaï pour les touristes: sans goût. De plus, ils proposent tous exactement les même plats, ceux qu’on connaît par coeur. Les seuls bons repas que j’ai eus ont été préparés par Nah ou par Nan.

Je reviens à nos moutons : Yam Pak Boong Krob, c’est le nom donné à ces délicieux et croustillants tempuras de liserons d’eau accompagnés d’une sauce à se relever la nuit. Yam veut dire salade. Pak Boong, ce sont les liserons d’eau. Krob est le terme utilisé pour ce qui est frit et qui crunch ! On peut servir ces légumes frits recouverts de sauce, raison pour laquelle ce plat est considéré comme une salade ou en servant la sauce à part.
Les liserons d’eau sont bons, sous forme de tempuras ils sont carrément délicieux… mais une fois trempés dans cette sauce, ils deviennent fantastiques !
Il m’a fallu du temps pour trouver comment préparer la sauce, pour qu’elle soit aussi bonne que dans ce fameux restaurant où je l’ai goûtée la première fois. Je crois que je m’en suis plutôt bien sortie vu la vitesse à laquelle Nan a englouti ce plat !

Alors, me diras-tu, par quoi remplacer les liserons d’eau si tu n’en trouves pas ? Eh ben tu ne les remplaces pas !
Sérieusement, ça vaut vraiment la peine de faire l’effort de les dégotter. Mais bon… si toutes tes recherches sont vaines, tu peux essayer avec des asperges tranchées finement ou avec des jeunes pousses d’épinards ou des bettes à tondre.

tempuras6

 

Read more

Mini-cakes au curry vert et aux tomates cerises

Voici une recette toute simple pour un apéro original : testé et approuvé lors de mes vacances en Suisse.
Ici, je ne dispose d’aucun moule correct, j’étais donc bien contente de pouvoir cuisiner différemment et de squatter une cuisine digne de ce nom. Du coup, nous avons pas mal cuisiné durant notre mois de vacances et principalement pour des apéros (ce qui ne surprendra personne).

cake3
Pour 24 mini-cakes dans des moules à mini-muffins:

200 gr de farine
3 oeufs
1 yaourt nature
30 gr de parmesan
3 c.s. d’huile
1 sachet de levure chimique
1 grosse c.s. de pâte de curry vert
8 feuilles de basilic ciselées finement
2 oignons verts (tiges vertes uniquement) ciselés finement
1 c.s de bouillon de légumes en poudre
sel, poivre
24 tomates cerises

Les pâtes de curry vert du commerce sont souvent très piquantes. Si tu préfères quelque chose de bien parfumé et peu piquant, tu peux en préparer toi-même, voici la recette : pâte de curry vert.

Bats les oeufs et le yaourt nature, ajoute l’huile et la pâte de curry.
Mélange la farine, la levure chimique, le parmesan et le bouillon en poudre.
Incorpore le mélange d’ingrédients secs aux oeufs.
Ajoute le basilic et les oignons, rectifie l’assaisonnement.

 

pâte

Remplis les moules à mini-muffins avec la pâte et ajoute une tomate cerise sur le dessus de chaque cake. Enfonce-la dans la pâte jusqu’à mi-hauteur.

cake2

 

Cuis 15-20 minutes dans un four préchauffé à 180°C. 

cake3

Brunch aux saveurs asiatiques

Dans un pays où on mange 5 repas par jour et où on grignote entre les repas, comment justifier de faire un seul repas au lieu de deux…

BReakfast + lUNCH = BRUNCH,

c’est une équation qui n’a définitivement pas sa place en Thaïlande !

brunch2

La grass’mat, ici, c’est mission impossible.  J’ai bien essayé mais à 6 heures du mat, tout le monde est levé et commence à faire du raffut. En même temps, cela se comprend un peu car c’est un moment de la journée où il ne fait pas encore trop chaud. La plupart des Thaïs travaillent 7 jours par semaine, se lever tôt et aller travailler est chose normale y compris samedi et dimanche. Pas de temps pour le brunch !

Pour te faire comprendre l’importance de la nourriture pour un Thaï, je vais te donner quelques exemples de vie quotidienne :
– Lorsque tu croises une connaissance, la personne ne te demande pas comment tu vas, cela n’a pas grande importance. Cette personne va te demander si tu as déjà mangé. La réponse doit impérativement être positive sans quoi tu te fais harceler jusqu’à ce que tu avales un truc. Une autre question typique qui remplace le “hello, ça va?” est pour savoir d’où tu viens ou où tu vas. Les Thaïs ont une curiosité sans limite.
– En Thaïlande, il y a de la nourriture littéralement partout. On trouve non seulement des successions de petits stands en bord de route qui vendent de la street food mais, en plus, il y a des personnes qui se déplacent avec des motos à 3 roues pour vendre des fruits frais coupés, du poulet grillé, de la salade de papaye, de la glace à la noix de coco, … la liste est infinie.

La journée commence généralement avec un repas à base de riz :
soupe de riz, salade de riz, riz au poulet ou au porc, riz jaune et poulet frit
Pour varier les plaisirs, on peut aussi trouver pour le petit déj des beignets de bananes, de patates douces ou de taro, des nouilles oranges ou encore des petits beignets délicieux qui portent le nom de patongko.

Read more

Taccos en pâte à wonton

J’ai trouvé cette idée en surfant sur le net. Comme j’avais des restes de pâte à wonton au congèle, j’ai voulu essayer. Résultat des courses :  c’est carrément délicieux ! La pâte à wonton se trouve fraîche, déjà étalée, dans tous les magasins asiatiques. Il s’agit de pâte pour préparer les raviolis chinois cuits à la vapeur. C’est la seule forme de pâte toute prête que je trouve ici, je suis donc assez contente de lui trouver d’autres utilisations que les raviolis à la vapeur.

Read more

Rouleaux d’été au lab de crevettes

Lab est le nom donné à la fantastique salade très parfumée originaire de l’est de la Thaïlande. On trouve généralement sur les menus des restaurants des lab de poulet, de porc ou de bœuf.  J’ai un peu modifié la recette originale pour utiliser cette salade comme farce pour les rouleaux d’été. Ces rouleaux préparés avec des galettes de riz se mangent crus, c’est à dire non frits.

Read more

Poulet à l’ail et au poivre

Le poulet à l’ail et au poivre, c’est carrément trop bon !
Ce n’est absolument pas sain, aucun doute là dessus, mais une fois de temps en temps, pourquoi pas ?
Généralement on le mange accompagné de “stick rice” et de salade de mangue verte ou salade de papaye verte.
Je t’expliquerai comment préparer le sticky rice sous peu. En attendant, tu peux sans autre servir ce poulet super croustillant et très parfumé avec une belle salade verte, pleine de pousses en tous genres. Comme celles que je ne trouve jamais ici.
Tu peux aussi le préparer pour un apéro, c’est croustillant, parfumé et cela peut se tremper dans des sauces en tous genres.

Read more

brochettes de poulet satay de Nah

Les brochettes de poulet satay font partie des grands classiques des recettes asiatiques. On en trouve à tous les coins de rue :  avec ou sans sauce aux cacahuètes, porc ou poulet, tout est bon.
C’est une super recette pour un apéro, lors d’un barbecue. Les brochettes sont très vite cuites et la sauce aux cacahuètes est délicieuse. C’est facile à grignoter car le poulet est sur des sticks en bambous.
Ce qui donne ce goût délicieux, c’est la marinade pour la viande. La sauce est un plus mais n’est pas nécessaire.

Read more