Curry acidulé à la papaye verte et aux fleurs de colibri végétal

Voici, à l’approche d’Halloween, une recette de soupe orange aux trucs bizarres et aux piments. Et pour me faire pardonner mon absence de ces dernières semaines, je t’offre même, en prime, une histoire de fantômes!
Alors attention les yeux, il ne s’agit pas d’une histoire sortie de mon imagination, il s’agit de la vérité, rien que la vérité.

fantome-citrouilleJe ne sais pas s’il en va de même dans les autres régions de Thaïlande mais ici, dans le sud, les fantômes font partie de la vie quotidienne. En Malaisie, c’était tout pareil : lorsque que je travaillais dans un centre de plongée des îles Perhentians, j’ai eu la chance de loger gratuitement dans la plus belle chambre du centre : celle avec vue directe sur la mer. Aucun membre du staff local ne voulait y dormir car elle était habitée par un esprit maléfique qui t’attaque durant ton sommeil. Autant te dire que quand j’ai courageusement proposé d’y loger, on m’a prise pour une folle. J’y suis restée durant 4 mois, sans jamais avoir de problème de cohabitation avec ce mystérieux companion, il était même bien plus silencieux et agréable que mes collègues locaux.
Pour en revenir à la Thaïlande, l’année dernière, à l’école où je travaille, une des élèves s’est retrouvée envoutée par un fantôme. Ne me demande pas comment c’est possible, j’ai essayé de me renseigner, personne n’a pu me répondre … c’est ainsi et c’est tout… arrête de poser des questions sans queue ni tête aussi !
Bref, cela a créé une panique générale au niveau des élèves et des parents d’élèves et on a dû fermer l’école.
Alors sincèrement, moi, les esprits, ce sont mes amis : grâce à eux, j’ai eu droit à une chambre gratuite avec vue sur la mer et à un week-end prolongé payé.
Des histoires de fantômes, j’en entends tous les jours. Des gens déménagent car leur maison est envoutée, on va trouver le mâge pour soigner des maux mystérieux, on suspend des dessins protecteurs au-dessus des portes, on se protège contre les attaques de l’au-delà du mieux qu’on peut et on espère que le ciel ne nous tombera pas sur la tête. En même temps, on a pas besoin des fantômes pour ça, les grands esprits des industriels indonésiens s’en chargent en nous inondant de leur fumées meurtrières et nauséabondes.

151012-photo-incendies-forets-indonesie-588x400
Jusqu’à y a pas longtemps, je trouvais ces histoires de fantômes distrayantes et je me faisais des blagues rien que pour moi : ATTENTION, c’est un sujet avec lequel on ne plaisante pas, dans le coin. Des fois, je partage mes blagues avec Nan qui en rit un peu jaune… car il ne veut pas croire aux fantômes mais il n’est pas encore totalement convaincu qu’ils n’existent pas.
Mon esprit agnostique et rationnel préfère penser que si mon four ne fonctionne plus juste le jour où je souhaite te préparer une merveilleuse recette de poisson au tamarin cuit au four, ce n’est pas à cause du fantôme qui se venge de mes gags pourris mais à cause du fait qu’un four de marque locale n’est pas fait pour résister plus de 4 ans et qu’il est fort probable qu’il rende l’âme sans plus ample explication.

Mais une fois encore, je me disperse, revenons à nos moutons. Il y a 15 jours, j’ai reçu un message de la soeur de la propriétaire de la maison que je loue pour m’annoncer que je dois libérer les lieux avant le 1er avril (non, c’est pas un gag). Ca m’a foutu en boule grave : j’ai emménagé il y a à peine 4 mois et dans le coin, c’est vraiment difficile de trouver un logement correct. Nan a voulu connaitre la raison pour laquelle on se faisait chasser et il a fait le tour du quartier en discutant avec les commères locales. Il a appris que la maison est restée inhabitée durant 8 mois avant notre arrivée car elle était hantée. Tu vois, on y revient !  La propriétaire est tombée malade à cause d’un mauvais esprit et elle avait des crises de folie… du genre à hurler à tue tête à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Cette dame a été hospitalisée et la maison a été désertée.
Du coup, lorsque l’étrangère s’est pointée, on s’est frotté les mains et on lui a loué la maison avec le fantôme dedans en bonus gratuit pour voir ce qu’il se passe… et étonnamment, rien de particulier ne se passa.
Résultat des courses : le fantôme a disparu, la famille de propriétaires souhaite revenir loger dans la maison et me fait dégager.
Va falloir que je pense à me faire un nom en tant qu’exorciste !

Du coup, vu qu’on a pas trop le choix, on s’est remis à la recherche d’une maison correcte. Comme par miracle, après une semaine seulement de recherches, on dégotte une maison encore plus belle et mieux située que celle où j’habite actuellement ! On se dépêche de contacter la propriétaire. Et on apprend … devine quoi … que cette maison est hantée ! J’explique en long en large et en travers à cette dame que je ne vois aucun désavantage à partager la maison avec un esprit et que cela ne m’empêche pas de dormir. Bah tu sais quoi ?
Elle a refusé de louer la maison car elle a peur que je ne reste que quelques jours et que je parte morte de trouille, la queue entre les jambes ! Elle a une maison toute neuve, qui est inhabitée depuis 6 mois car elle a peur de la louer. C’est magique, non ?
Je ne sais pas si je trouverai une maison correcte à louer, je ne sais pas si elle sera “habitée” ou non mais là, j’ai eu ma dose d’histoires de fantômes pour un bon moment.

Et puis comme mon four est envouté et que je ne peux plus l’utiliser, je mets de côté ma sublime recette de poisson au tamarin et à la noix de coco et je te propose cette recette originale.

curry1

C’est au marché que j’ai découvert ces jolies fleurs de colibri végétal (Sesbania grandiflora). La marchande m’a dit de les faire bouillir et de les manger avec une sauce pimentée à la pâte de crevettes: nahm prik kapi. Mais j’avais envie de les préparer avec un peu plus de goût, je te propose de les manger avec un curry acidulé Gaeng som et d’y ajouter de la papaye verte du jardin.

Comme j’en ai acheté une bonne quantité, j’ai aussi essayé de les préparer en tempura, comme des fleurs de courgettes en suivant pas à pas les précieux conseils de Camille (Le Manger).  La pâte à tempuras était parfaite mais ces fleurs ne sont pas aussi délicates que les fleurs de courgettes, elles sont épaisses et bien résistantes. Ce n’était pas un mariage très réussi. J’ai ensuite suivi les recommandations de mon ami Loïc qui lui, les prépare en beignets avec de la panure. J’ai donc trempé ces fleurs dans la pâte à tempuras puis dans de la panure et je les ai frites : un délice !

fleurs3

La recette originale de gaeng som se trouve ici.

Cette recette-ci ne contient pas de morceaux de poisson, on utilise de la chair de poisson cuite. C’est une recette parfaite pour utiliser des restes de poisson cuit au four ou à la vapeur.
La papaye verte (pas mûre) se consomme très souvent en salade mais, dans le sud de la Thaïlande, on adore la manger dans le curry acidulé. Une fois cuit, cela ressemble beaucoup à de la courgette, en plus ferme.

Il faut préparer ta pâte de curry maison.  Tu peux la faire soit dans un blender, soit dans un mortier.

 

Liste des ingrédients pour 2 personnes  :

Pour la pâte de curry :


5 gousses d’ail 


2 piment oiseau ou plus (entre 1 et 25, en fonction de tes goûts) 


3 piments doux séchés  


2 cm de curcuma frais 


1 c.c. de sel 


2 c.s. de pâte de crevettes 


150 gr de chair de poisson cuite


 

Pour le curry : 


7 dl d’eau


15 fleurs de colibri végétal


150 gr de papaye verte crue


le jus de 4 citrons vert


sel


 

Prépare la pâte de curry :
Retire les graines des piments séchés puis rehydrate les piments doux dans de l’eau chaude durant 10-15 minutes.

curry7

Dans un blender ou dans un mortier, réduis en purée les piments frais, les piments rehydratés égouttés, les gousses d’ail pelées et le curcuma pelé. Si tu fais la pâte de curry dans un mortier, il est préférable de hacher tous les ingrédients au couteau avant de les écraser dans le mortier.
Lorsque la pâte est bien homogène, ajoute le sel et la pâte de crevette. Mixe à nouveau pour obtenir une pâte bien fine.
Ajoute la chaire de poisson émiettée, mélange à la main.

curry

Epluche la papaye verte, retire les graines et les peaux blanches qui se trouvent à l’intérieur, et coupe-la en gros cubes de 4cm.
Lave délicatement les fleurs et laisse-les sécher.
Dans une casserole, porte l’eau plus la totalité de la pâte de curry à ébullition.
Ajoute alors les morceaux de papaye verte et laisse cuire à feu vif durant 5 minutes.
Ajoute ensuite les fleurs, fais cuire à petit bouillon, à couvert, durant 10 minutes.

 

curry6
Découvre et ajoute le jus de citron.
Laisse cuire encore 5 minutes, goûte et rectifie l’assaisonnement avec du sel ou du sucre, si nécessaire.

Ce curry est délicieux servi avec du riz parfumé.

 

curry2

 

curry3

 

Curry acidulé à la papaye verte et aux fleurs de colibri végétal

Curry acidulé à la papaye verte et aux fleurs de colibri végétal

Ingrédients

  • Liste des ingrédients pour 2 personnes :
  • Pour la pâte de curry :
  • 5 gousses d'ail
  • 2 piment oiseau ou plus (entre 1 et 25, en fonction de tes goûts)
  • 3 piments doux séchés
  • 2 cm de curcuma frais
  • 1 c.c. de sel
  • 2 c.s. de pâte de crevettes
  • 150 gr de chair de poisson cuite
  • Pour le curry :
  • 7 dl d'eau
  • 15 fleurs de colibri végétal
  • 150 gr de papaye verte crue
  • le jus de 4 citrons vert
  • sel

Préparation

  • Prépare la pâte de curry :
  • Retire les graines des piments séchés puis rehydrate les piments doux dans de l'eau chaude durant 10-15 minutes.
  • Dans un blender ou dans un mortier, réduis en purée les piments frais, les piments rehydratés égouttés, les gousses d'ail pelées et le curcuma pelé. Si tu fais la pâte de curry dans un mortier, il est préférable de hacher tous les ingrédients au couteau avant de les écraser dans le mortier.
  • Lorsque la pâte est bien homogène, ajoute le sel et la pâte de crevette. Mixe à nouveau pour obtenir une pâte bien fine.
  • Ajoute la chaire de poisson émiettée, mélange à la main.
  • Epluche la papaye verte, retire les graines et les peaux blanches qui se trouvent à l'intérieur, et coupe-la en gros cubes de 4cm.
  • Lave délicatement les fleurs et laisse-les sécher.
  • Dans une casserole, porte l'eau plus la totalité de la pâte de curry à ébullition.
  • Ajoute alors les morceaux de papaye verte et laisse cuire à feu vif durant 5 minutes.
  • Ajoute ensuite les fleurs, fais cuire à petit bouillon, à couvert, durant 10 minutes.
  • Découvre et ajoute le jus de citron.
  • Laisse cuire encore 5 minutes, goûte et rectifie l'assaisonnement avec du sel ou du sucre, si nécessaire.
  • Ce curry est délicieux servi avec du riz parfumé.
  • http://www.aupaysdespiments.com/curry-acidule-a-la-papaye-verte-et-aux-fleurs-de-colibri-vegetal/

     

     

     

    4 commentaires

    1. chris 06 dit

      Ces fleurs sont magnifiques, elles ressemblent aux sabots de Vénus ,format géant.
      Elles doivent être suaves et douçâtres lors de la dégustation!!!!c’est leur nom qui me le suggère. Bisous Ta fidèle amie

    2. Oo ! que d’histoires à dormir debout ! mais bon, il faut bien qu’ils occupent leurs “esprits” à quelque chose ! ha ha ha ! le vilain jeu de mots ! Bon passons….
      Ton four en panne ? heureusement, sans quoi je ne découvrais pas cette merveilleuse recette ! (mais pas taper quand même, hein !)
      Et joliiiiies les photos à nouveau !
      Bon je reviendrai hein, pour lire tes petites histoires anecdotiques ! ça me plait un max ^^
      Bizzandy

    3. Lili dit

      Bonjour!
      Nous sommes inquiets!!! Pas une seule recette postée depuis 2 mois!!! Mais que se passe t-il?
      En tout cas, nous aimons beaucoup votre site et toutes vos belles recettes, dont quelques unes testées et imprimées.
      À bientôt!
      Lili et sa famille.

      • Kris dit

        Bonjour Lili,
        Merci de vous inquiéter pour moi. C’est vrai que j’ai donné des nouvelles sur Facebook mais pas sur le blog. J’ai eu quelques mois chargés, pas assez d’heures dans la journée 😀 mais me voici de retour avec de nouvelles recettes qui, je l’espère, rejoindront la série de recettes imprimées !
        Bonne semaine à toute la famille.
        Kris

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Petit calcul anti-spam ... * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.