Poisson au tamarin

Oh là là,
Pour le poisson au tamarin, tout le monde se bat !

Lors de mon précédent voyage en Suisse, j’ai préparé cette recette à l’occasion d’un repas en famille. C’était il y a 4 ans !
Le mois dernier, à nouveau en Suisse, je n’étais pas arrivée depuis 3 jours que déjà Jess me réclamait du poisson au tamarin. Nathalie qui a toujours l’oreille affûtée lorsqu’il s’agit de nourriture a repris en coeur : “alors, quand est-ce que tu en prépares ?”

Cette fois, Nan m’a accompagnée en Suisse. Je me suis donc empressée de le laisser s’occuper de la réalisation du plat et me suis contentée d’espionner et de prendre des notes. C’est lui qui m’a préparé cette recette en premier lieu, c’est à lui que devait légitimement revenir la gloire ! Et cela n’a pas manqué… il y a eu bagarre pour finir la sauce !

tamarin3
Ce qui fait le succès de ce plat ?
Un poisson croustillant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur, une sauce originale, à la fois acidulée et douce. Tu peux même y ajouter un peu de piments si tu le souhaites.

Je n’avais pas posté cette recette avant car je ne cuisine pas le poisson au tamarin souvent. Manger du poisson m’est de plus en plus difficile. Le fait de voir des merveilles sous l’eau à longueur de journées fait que je ne souhaite pas vraiment les retrouver, le soir, dans mon assiette… Même si j’aime le goût du poisson et que c’est excellent pour la santé, mon cerveau s’obstine à faire opposition lorsque je vais au marché ou lorsque je cuisine. Chose étonnante, une fois en Suisse, mon cerveau était à nouveau tout consentant et j’ai mangé plus de poisson en un mois (poissons du lac) qu’en une année ici. Est-ce parce que je sais que la pêche au lac est contrôlée ou est-ce parce que je ne plonge pas dans le lac ? Sans doute un peu des deux !


mixpoisson

Pour la préparation de ce plat, tu peux utiliser de filets, des darnes ou des poissons entiers. Il faut juste choisir un poisson qui a une chair ferme, en fonction des poissons que tu peux trouver dans ta région et qui figurent sur la liste des espèces qui ne sont pas déconseillées. Pour voir cette liste:
Liste des poissons recommandés et déconseillés.

Pour cette recette, il te faut du tamarin. On trouve du tamarin sous forme de jus concentré ou de bloc de fruits compressés. C’est ce dernier que je te recommande. Toutes les infos sur le tamarin se trouvent ici.

La sauce de soja épaisse (dark soya sauce ou sweet soya sauce) n’est pas la même en Thailande. Celle que j’ai trouvée en Suisse avait un gout beaucoup plus discret. Ici, elle a un très fort goût qui rappelle la réglisse. Sa couleur est également beaucoup plus foncée. Les quantités indiquées de sauce soya épaisse sont en fonction de celle que j’ai trouvée en Suisse. Dans le doute, réduis un peu la quantité, mieux vaut un gout un peu plus discret que trop fort. Pour de la sauce originaire de Thaïlande, je n’utiliserai qu’une cuillère à café au lieu d’une cuillère à soupe.

La même remarque est valable pour le sucre. En fonction du sucre que tu utilises, le pouvoir sucrant diffère. Cette sauce ne doit pas être acide. Ajoute un peu de sucre en cours de cuisson si l’acidité est trop présente.

Liste des ingrédients pour 4 personnes :

4 filets de poisson à chair ferme
un peu de farine
huile pour la friture

4 tomates
2 gousses d’ail
1 gros oignon
1/4 bloc de tamarin
1 dl d’eau
quelques feuilles de coriandre pour décorer

Sauce :
2 c.s. de sauce d’huître
1 c.s. rase de sauce soja épaisse
3 c.s. de sucre
1 c.c. de sel
1 c.c. de sauce de poisson
0,5 dl d’eau

Dans un bol, dilue le tamarin dans 1 dl d’eau chaude. Mélange bien, jusqu’à ce que la pulpe se détache des noyaux.
Pèle l’ail et coupe chaque gousse en lamelles, dans le sens de la longueur.

Pèle l’oignon, coupe-le en fines lamelles, dans le sens de la longueur, sans détacher les couches de l’oignon… Nan y tient beaucoup car c’est très esthétique, cela fait comme des fleurs d’oignons !
Coupe les tomates en dés.
Mélange tous les ingrédients de la sauce.

Dans une poêle chaude, avec un peu d’huile, fais revenir l’ail (et les piments hachés, si tu le souhaites).

garlic1
Lorsque l’ail commence à dorer, ajoute 7 c.s. de jus de tamarin ainsi que la sauce.

Mets les oignons dans la sauce et fais cuire 10 minutes à feu moyen, jusqu’à ce que les oignons soient bien tendres.

sauce

La sauce doit être assez épaisse, un peu de la même consistance que du sirop d’érable. Laisse-la épaissir à feu moyen si elle est trop liquide.
Ajoute alors les tomates en dés et arrête la cuisson.
Rectifie l’assaisonnement de la sauce si nécessaire.

Prépare le poisson :

Lave-le, sèche-le, farine-le.

Fais frire le poisson dans 2-3 cm d’huile. L’huile doit être à température moyenne pour que le poisson dore bien. Lorsque le poisson est bien croustillant à l’extérieur, égoutte-le sur un papier absorbant.

Réchauffe la sauce.

Dépose au fond du plat les oignons et les tomates, place le poisson dessus et recouvre de sauce.

Décore avec des feuilles de coriandre ciselées.

tamarin4

Poisson au tamarin

Poisson au tamarin

Ingrédients

  • Pour 4 personnes :
  • 4 filets de poisson à chair ferme
  • un peu de farine
  • huile pour la friture
  • 4 tomates
  • 2 gousses d'ail
  • 1 gros oignon
  • 1/4 bloc de tamarin
  • 1 dl d'eau
  • quelques feuilles de coriandre pour décorer
  • Sauce :
  • 2 c.s. de sauce d'huître
  • 1 c.s. rase de sauce soja épaisse
  • 3 c.s. de sucre
  • 1 c.c. de sel
  • 1 c.c. de sauce de poisson
  • 0,5 dl d'eau

Préparation

  • Pèle l'oignon, coupe-le en fines lamelles, dans le sens de la longueur, sans détacher les couches de l'oignon... Nan y tient beaucoup car c'est très esthétique, cela fait comme des fleurs d'oignons!
  • Coupe les tomates en dés.
  • Mélange tous les ingrédients de la sauce.
  • Dans une poêle chaude, avec un peu d'huile, fais revenir l'ail (et les piments hachés, si tu le souhaites).
  • Lorsque l'ail commence à dorer, ajoute 7 c.s. de jus de tamarin ainsi que la sauce.
  • Mets les oignons dans la sauce et fais cuire 10 minutes à feu moyen, jusqu'à ce que les oignons soient bien tendres.
  • La sauce doit être assez épaisse, un peu de la même consistance que du sirop d'érable. Laisse-la épaissir à feu moyen si elle est trop liquide.
  • Ajoute alors les tomates en dés et arrête la cuisson.
  • Rectifie l'assaisonnement de la sauce si nécessaire.
  • Prépare le poisson : Lave-le, sèche-le, farine-le.
  • Fais frire le poisson dans 2-3 cm d'huile. L'huile doit être à température moyenne pour que le poisson dore bien. Lorsque le poisson est bien croustillant à l'extérieur, égoutte-le sur un papier absorbant.
  • Réchauffe la sauce.
  • Dépose au fond du plat les oignons et les tomates, place le poisson dessus et recouvre de sauce.
  • Décore avec des feuilles de coriandre ciselées.
  • http://www.aupaysdespiments.com/poisson-au-tamarin/

    9 commentaires

    1. Claire dit

      C’est invraisemblable ce que j’attrape la dalle à chaque fois que je viens ici ! J’adore le tamarin c’est une de mes découvertes de cette année, je note donc précieusement cette recette d’autant plus que pour ma part, j’aurai plutôt envie de manger du poisson tout le temps ! Heureusement la médiocrité et la cherté de l’offre parisienne m’en empêche trop souvent 🙂

      • Kris dit

        Contente que cela te plaise 🙂 Le tamarin est aussi mon hit de l’année ! Je viens d’essayer une recette de pommes-de-terres glacées au tamarin…
        je pense que je vais en manger tous les jours ! Autant les sauces aigre-douces de la cuisine chinoise, avec de la fécule pour épaissir, ne sont pas à mon goût, autant ces sauces au tamarin me font saliver… stay tuned, more to come !
        C’est vrai que le poisson est cher en Europe. J’ai été estomaquée de voir les prix. Ici, le kilo de poisson varie entre 2 euros et 15 euros. Par contre, tu te retrouves avec un poisson entier, pas vidé, pas écaillé … miam !

    2. Co dit

      Le poisson au tamarin est un des meilleurs souvenirs culinaires de votre séjour. Je l’ai fait une fois et je vais le refaire samedi car je reçois des amis. Je vais leur faire découvrir ce délice et je vais faire du riz dans le cook Rice:-))
      Merci pour cet extraordinaire blog, ciselé, comme tout ce que tu fais.

      • Kris dit

        🙂 Dis pas à Jess ou Nath que tu fais du poisson au tamarin, autrement tu risques d’avoir bien plus d’invités que prévu 🙂
        Cool que tu utilises le rice cooker, c’est vachement pratique quand même, non?
        Je suis toujours entrain de faire des essais pour le riz gluant noir version sucrée… Mais Nan n’a pas encore approuvé… c’est chaque fois trop ci ou pas assez ça. La recette viendra 🙂
        Becs
        Kris

    3. Carine dit

      Merci pour cette recette!
      J’ai découvert récemment ton blog qui est une mine d’or et me rappelle nos vacances passées en Thailande où nos papilles se sont régalées. Grace à toi les vacances me semblent moins loin.

      En tout cas chapeau pour ce poisson sauce tamarin, je vais sans hésiter tester les autres recettes!

      Bonne continuation au pays des piments mais surtout du sourire 🙂

      • Kris dit

        Hello Carine,
        Merci pour ton message, contente que cette recette te plaise.
        Où es-tu allée en Thaïlande ?
        Si tu testes d’autres recettes, n’hésite pas à laisser un message.
        … Si tu aimes le tamarin, je te conseille les œufs au tamarin, c’est une tuerie : http://aupaysdespiments.com/oeufs-au-tamarin/
        A tout bientôt avec le sourire 😀
        Kris

        • Carine dit

          Salut!
          Sur tes conseils j’ai tenté les oeufs aux tamarin, très bon aussi, mais j’avoue que ma préférence reste quand même le poisson 🙂

          Côté Thailande, nous avons visité brièvement Bangkok, puis Chang Mai, Pai. Puis nous sommes allés dans le Sud sur Kaoh Lak, Surin islands, koh Chang (à coté de Ranong), Kaoh Sok National Park et pour finir Koh Lanta!

          Et toi tu es de quel coté?

          A bientôt 🙂

          • Kris dit

            Bonjour Carine
            Bon ben on reste accro au poisson alors 😉
            WOW, c’est un super voyage que vous avez fait ! Chiang Mai, Pai, Surin… magnifique ! Bah j’espère te faire voyager encore un peu avec les prochaines recettes 😉
            Je vis tout au sud, sur la côte ouest, juste à côté de la frontière avec la Malaisie.
            Bonne fin de week end
            Kris

    Les commentaires sont fermés