Sticky rice – Riz gluant thaï

Le sticky rice, glutinous rice, riz gluant, riz glutineux ou riz collant, etc.
est en fait une sorte de riz asiatique à petits grains. Ce n’est pas le même riz que le riz jasmin, le riz thaï ou le riz parfumé qu’on trouve dans les rayons de nourriture asiatique dans les supermarchés. On ne le cuit pas de la même manière que le riz traditionnel et il est est utilisé comme base pour de nombreux desserts thaïs.  Pour plus d’infos: wikipédia.

sticky4

Le riz gluant est blanc opaque et il a de plus petits grains que le riz thaï traditionnel. 

 

Dans le nord de la Thaïlande et au Laos, ce riz gluant accompagne souvent les repas. Dans le sud de la Thaïlande, on mange plus volontiers du riz jasmin.
Ici, on consomme le riz gluant au petit déj avec des oignons frit et du poulet frit. On en mange également pour accompagner de la salade de papaye verte ou du laab (salade de viande).

Tu peux très certainement acheter du riz gluant dans les épiceries asiatiques car il est répandu dans toute l’Asie. Précise bien ce que tu cherches et contrôle que ce soit bien spécifié sur le paquet.

En fait, le véritable nom devrait plutôt être riz collant, c’est la traduction littérale de son nom thaï : Kaow niao. Ce riz est effectivement collant mais pas gluant du tout.
Pour la petite histoire, en Thaïlande, on appelle ki niao (collant, qui colle) une personne qui est pingre… car les sous restent collés dans la poche !

Le riz gluant se cuit à la vapeur. Selon toutes les recettes traditionnelles, il faut tout d’abord le laisser tremper une nuit dans de l’eau puis le cuire dans un panier en bambou, au dessus d’une marmite d’eau bouillante durant 10 minutes. Autant te dire que je n’ai pas de panier en bambou (je ne vois pas bien où je pourrais le stocker dans ma cuisine) et que quand j’ai envie de sticky rice, c’est maintenant et pas demain. Du coup, cela m’a un peu refroidie et j’avais banni cet aliment de mes idées de repas. Jusqu’au jour où, en espionnant Nah, (notre cuisinière, lorsque j’habitais sur mon île perdue), j’ai réalisé qu’elle ne s’y prenait pas la veille pour nous préparer du riz gluant.
Nah, elle est futée, elle connait toutes les combines ! Parce que non seulement elle s’y prenait pas la veille mais en plus on n’avait pas de panier en bambou pour cuire le riz !!

Voici les astuces  :
– Il faut tout d’abord faire tremper le riz dans un grand volume d’eau durant 1 à 2 heures. Si tu es un peu limite avec le temps, tu peux utiliser de l’eau chaude (pas bouillante) pour faire tremper le riz, ça accélère le processus et tu peux ainsi le faire tremper 30-40 minutes seulement.
– Tu peux créer ton propre panier à vapeur avec une casserole, une passoire métallique, un torchon et un grand couvercle. Il suffit de trouver une casserole un poil plus petite que ta passoire. Tu fais chauffer de l’eau dans la casserole (niveau plus bas que le fond de la passoire), tu poses la passoire dessus, tu déposes un torchon propre dans le fond de la passoire (torchon déplié), tu places ton riz pour la cuisson et tu fermes avec un couvercle. Pas besoin d’ustensile particulier. Ca fait pas pro … mais si tu fais cela pendant que personne ne regarde… où est le problème ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Comment procéder ?

Il faut compter 2 grosses poignées de riz cru par personne. Cela correspond à 50 gr.
Tu mets le riz dans 2-3 fois son volume d’eau froide et tu laisses tremper durant 1 à 2 heures (plus si tu as le temps).
Tu laves bien le riz à l’eau courante et tu l’égouttes correctement.
Tu le places ensuite dans un panier à vapeur recouvert d’un torchon (le panier, pas le riz)

sticky3
Tu fais bouillir d’eau et tu laisses cuire à couvert durant 20 minutes.
Après 20 minutes de cuisson, tu retournes le riz pour qu’il cuise tout partout et tu laisses cuire à la vapeur 15 minutes de plus.

Le temps de cuisson du riz est aléatoire, cela dépend beaucoup du type de riz gluant que tu utilises, de la quantité que tu cuis et du degré de séchage. Le mieux est de tester le riz en cours de cuisson pour savoir quand il est prêt. Pour la cuisson, on compte entre 25 minutes et 40 minutes.
Le riz gluant ne doit pas être croquant mais il reste ferme à la cuisson. Il ne faut pas trop le cuire pour pas qu’il ne devienne pâteux.

Lorsque le riz est cuit, transfère-le dans un plat et mélange-le pour le faire refroidir un peu et pour que la vapeur s’en aille, autrement ton riz risque de devenir pâteux.

sticky2

Comment le mange-t-on ?
Normalement, on le mange avec les doigts. On prend un peu de riz entre les doigts et on forme une petite boule avec (2 cm de diamètre) puis on pique un peu de poulet ou de salade qu’on presse contre la boulette de riz et on engloutit le tout.

9 commentaires

  1. C’est mon riz préféré. Moi je le fais à la cocotte minute comme une brute et ça fonctionne très bien. J’aime bien le riz gluant complet aussi, je suis fan de cette texture qui croque sous la dent.

    • Kris dit

      Oh ? A la cocotte minute ? Quelle quantité d’eau mets-tu ? et combien de temps cuis-tu ?
      Je ne connais pas le riz gluant complet, je n’en ai jamais vu ici, par contre il y a le riz gluant noir, il est utilisé pour les desserts. Il est très bon aussi. Tu le connais ?

  2. Laurence dit

    Bonsoir !
    Étant obligée de composer avec une cuisine bien trop petite pour tout ce que j’ai déjà mis dedans, j’avoue que je n’avais guère d’enthousiasme à l’idée d’ajouter un panier vapeur à mon bazar déjà bien conséquent … Mais je suis fan de riz gluant et tout particulièrement de sa version avec noix de coco et mangue.
    Et j’ai trouvé une astuce qui marche du feu de dieu sur le site “she simmers”, une mine dinfo ce site et en plus on y révise notre anglais et on y apprend aussi plein de choses super passionnantes sur la cuisine thaï, bref… Leela, la
    Blogueuses donc, explique comment faire le sticky Rice à l’aide d’une grille ronde anti-projections, vous savez, celle qu’on pose sur la poêle pour éviter de mettre du gras partout. Alors voilà : on met de l’eau dans une casserole jusqu’à 7 cm du bord, on la fait bouillir, puis on baisse un peu le feu avant de poser la grille, le riz dessus (après deux heures de trempette) et encore par dessus un saladier en métal (comme ceux de la cantine) ou une autre casserole plus petite que celle du dessous. Et c’est parti pour 25 mn. On vérifie de temps en temps que tout se passe bien et à la fin, le riz est cuit impec et ne colle même pas à la grille. Il faut juste éviter de mettre le riz sur plus de 4 ou 5 cm d’épaisseur. Voilà !

    • Kris dit

      Hello Laurence,
      Effectivement, j’ai lu ce post sur la préparation du riz gluant il y a de cela quelques semaines. Ici, je ne trouve pas de grille comme celle utilisée par Leela… et je ne publie que des astuces que je teste, histoire d’être certaine que cela fonctionne bien 🙂 Du coup, merci pour cette info, je suis certaine que cela rendra service à plein d’autres lecteurs 🙂
      Je suis avec intérêt le blog shesimmers. D’ailleurs 2 de ses recettes seront publiées ici prochainement car elles sont régulièrement au menu chez nous.
      By the way, j’ai lu sur le net qu’on pouvait aussi préparer le riz gluant au micro ondes… Cela semble facile et rapide … mais là non plus, je n’ai pas pu tester : le micro ondes ne fait pas partie de l’agencement de ma cuisine 😉
      Ici, il y a plein de petites choses sucrées à grignoter qui se préparent avec du riz gluant, j’aimerais bien savoir les préparer et pouvoir poster les recettes mais je n’ai pas encore mis la main sur quelqu’un qui peut me montrer comment faire … je ne perds pas espoir !
      A bientôt
      Kris

  3. Amel dit

    Merci! Je suis heureuse d’avoir découvert ce blog! J’adore le riz gluant et j’ai réalisé hier soir avec joie que je pouvais le préparer chez moi!… Délicieux en accompagnement de légumes au lait de coco!

    • Kris dit

      Merci à toi pour la visite !
      Mhhhhhh ! des légumes au lait de coco, tu me fais envie ! Ici, le riz gluant se mange avec du poulet grillé ou frit ou alors avec des salades. Mais je suis d’accord avec toi, c’est certainement très bon avec des légumes au lait de coco !

  4. lecuire dit

    merci pour les astuces..j’ai hate d’essayer>..
    je reviens d’asie pour ma part ou ca a ete un de mes accompagnements phare…je me suis ramenée des boites en bamboçu a sticky rice…quelqu’un saurait comment on s’y prend avec ca?temps de cuisson et comment le disposer etc….
    merci par avance..

    • Kris dit

      Hello,
      Peux-tu poster une photo de ces boîtes en bambou (ici ou sur Facebook) ?
      Si c’est ce que j’imagine, on ne cuit pas le riz dedans, c’est juste pour conserver le riz au chaud et éviter que les fourmis ou autres insectes s’y attaquent. Normalement, on cuit le riz dans un panier à vapeur puis on le place dans ces boîtes en bambou pour le transporter avec soi (genre bento thaï).

Les commentaires sont fermés