concombre

Étiquette : concombre

Salade de nouilles de riz à la sauce tamarin-cacahuètes

Cette salade, je l’ai découverte il y a peu, en me baladant au marché.

Je ne vais jamais au marché avant 9h30… et l’autre jour que je voulais acheter du crabe, la bonne dame du stand de poissons m’a dit que pour en avoir fallait venir de bonne heure. C’est marrant mais faire le marché à 9h30, cela me semblait être de bonne heure !! En même temps, les gens, ici, se lèvent avant le soleil. A 6h du mat, tout le monde est FULL POWER … chose que je ne comprends guère car à 10h, ils ont les batteries à plat et fonctionnent au ralenti. Mais cela n’empêche que la petite dame du marché a touché en plein dans le mil et que ma fierté en a pris un coup.
Read more

Salade de vermicelles de haricots mungo à ma façon

salade1

Bien souvent, les salades de vermicelles (glass noodle) que l’on mange dans les restaurants en Thaïlande ne sont pas à mon goût. Autant j’adore les curries et autre plats en sauce lorsqu’ils sont bien pimentés, autant j’aime les salades avec une faible dose de piments. Comme par esprit de contradiction, ce sont les salades qui arrachent le plus. Avec l’âge, j’ai également de plus en plus de peine à digérer l’oignon et l’ail crus. Ici, les salades en sont recouvertes. Et pour terminer avec ma complainte, je n’aime pas les tomates crues … et devine quel est le seul légume qui garnit les salades de vermicelles ? Beaucoup de bonnes raisons pour n’en manger que quand elle est préparée maison !

Allez, là, je me la pète un peu en parlant de” vermicelles de haricot mungo”… jusqu’à aujourd’hui, j’appelais ça “nouilles de riz” !
En ouvrant mon paquet de vermicelles pour préparer la recette je lis sur l’emballage (car c’est écrit en Anglais pour une fois) : Bean vermiceli. Petit moment de panique : «crotte, j’ai pas acheté le bon truc» puis la zénitude revient et je fais une recherche internet pour découvrir qu’en fait les Glass Noodles ne sont pas des nouilles de riz ! Comme quoi,  quand on a l’habitude d’avoir toujours raison, il ne faut pas surfer sur le net !

vermicelles

Attention, ces vermicelles ne sont vraiment pas terribles lorsqu’ils sont trop cuits, ils deviennent gluant. Quoi que disent les instructions sur le paquet, je te conseille de ne pas les faire cuire. Le mieux est de les faire tremper 10 minutes dans l’eau froide, de les égoutter et de les laisser 1 minutes dans de l’eau super chaude (qui vient de bouillir), de les égoutter à nouveau et de les tremper dans de l’eau froide pour stopper la cuisson. Une fois ces opérations terminées, on les laisse égoutter une dizaine de minutes.

Avant de les mettre dans la salade, il est préférable de les couper en morceaux de 8-10 cm de long autrement ils sont un peu difficile à mélanger aux légumes.

Dans cette recette, j’ai ajouté de la poudre de riz grillé pour le côté crunchy. Ce n’est pas obligatoire, la salade est délicieuse sans également.
Si tu aimes le «qui pique» tu peux ajouter plein de piments frais hâchés ou qulques gouttes de tabasco dans la sauce.
La quantité de coriande et de menthe dépend de te goûts, pour ma part j’en ai mis une dizaine de feuilles de chaque.
Si tu souhaites une salade thaï originale, remplace les légumes par des tomates en quartiers et ajoute des oignons en rondelles.
Il est préférable de ne pas préparer les vermicelles trop longtemps à l’avance. S’ils trempent dans la sauce, ils auront tendance à gonfler et à devenir pâteux.

Read more

Salade de poisson thaï style

Maquereaux

En Thaïlande, quand on a pas les moyens d’acheter de la nourriture ou quand on n’a pas le temps de cuisiner, on mange du riz avec une omelette et des poissons en boîte. Une boîte de maquereaux ou sardines à la sauce tomate coûte 6 baht : 0.15 euros ou 0.20 chf
Généralement, on mélange du piment frais haché, de la citronnelle, du jus de citron et des échalotes avec la sauce tomate des poissons et ça donne au final quelque chose de plutôt bon qui se mange soit chaud soit froid.
J’ai eu envie de préparer une salade de poisson dans ce même esprit mais un peu plus élaborée.
Pour cette salade, tu peux utiliser du maquereau en boîte au naturel, des restes de poisson cuit à la vapeur ou au four ou des filets de poisson frais que tu cuis juste pour l’occasion, à toi de voir.

Lorsque j’ai annoncé à Nan qu’il aurait droit à une salade de poissons en boîte pour son lunch, il a bien rigolé car il pensait que je plaisantais. Il croyait que c’était un gag sur la fin de mois et la facture d’électricité qu’on venait juste de recevoir.
Quand il a compris que j’étais sérieuse et qu’il a vu que je voulais ajouter de la papaye mure dans la salade, il a haussé les sourcils de surprise et m’a dit : “de toutes façons, en Europe, vous mangez n’importe quoi” . Là, c’est moi qui ai bien rigolé parce que quand on mange des pattes de poulet, on est mal placé pour faire ce genre de commentaires. T’es d’accord, non ?

A sa décharge, la papaye mure n’est effectivement jamais utilisée dans la cuisine thaï pour les plats salés mais je te promets que c’est vraiment délicieux avec le poisson.

papaye
Dans la sauce de cette salade, j’ai ajouté de la poudre de riz gluant grillé. Ouais, dit comme ça, c’est sûr, ça fait pas beaucoup d’effet. J’en mets souvent dans mes salades et j’adore le petit crunch que ça ajoute à une bête salade verte. Allez, fais un essai, tu verras !
Normalement, cela se prépare avec du “sticky rice”, du riz gluant mais quand je n’en ai pas sous la main, j’utilise du riz thaï tout ce qu’il y a de plus standard et je dois avouer que je ne remarque pas vraiment la différence (mais ne dis cela à personne stp. )
Très facile à préparer, y a pas de raison de s’en priver !
Il suffit de mettre 1 poignée de riz (ou plus) dans une poêle et de chauffer à sec (sans huile) à feu moyen. Mélange sans arrêt jusqu’à ce que le riz ait une jolie couleur ambrée. Cela prend une dizaine de minutes.
Laisse refroidir puis broie le tout dans un mixeur pour obtenir une poudre assez fine.

sticky2  stickyrice1
Read more

Couscous tom yam, boulettes de poulet au sumac

Nous sommes des dévoreurs de Tom Yam. Nous en mangeons très souvent.  Généralement, à la fin du repas, il reste du bouillon et des condiments mais les crevettes et les légumes ont tous fini par être gobés.Voilà une idée pour recycler les restes.
Comme le bouillon de Tom Yam c’est vraiment trop bon, je le filtre et je l’utilise pour faire gonfler du grain de couscous. C’est délicieux et cela donne un goût frais au couscous.
J’accompagne ce couscous d’une salade de concombres aigre-doux et de boulettes de poulet au sumac que je viens de rapporter de Dubaï (le sumac, pas le poulet).

couscous3

Pour le couscous au Tom Yam, il faut juste du grain de couscous extra fin, on verse le bouillon chaud dessus (selon les indications de quantités qui figurent sur le paquet) et on laisse gonfler à couvert. J’ajoute,  avant de servir, de la coriandre ciselée.

Liste des ingrédients : clique sur l’image pour la voir en plein écran :

couscous5

Read more

Taccos en pâte à wonton

J’ai trouvé cette idée en surfant sur le net. Comme j’avais des restes de pâte à wonton au congèle, j’ai voulu essayer. Résultat des courses :  c’est carrément délicieux ! La pâte à wonton se trouve fraîche, déjà étalée, dans tous les magasins asiatiques. Il s’agit de pâte pour préparer les raviolis chinois cuits à la vapeur. C’est la seule forme de pâte toute prête que je trouve ici, je suis donc assez contente de lui trouver d’autres utilisations que les raviolis à la vapeur.

taccos1

On peut préparer les taccos bien à l’avance et les conserver au sec, par contre, il faut les farcir au tout dernier moment car ils ramollissent vite. J’ai voulu les présenter joliment dans un plat mais le mieux aurait été de laisser chacun remplir son taccos avec la salsa maison.

C’est une excellente idée pour un apéro en petit comité. Si je devais préparer cela pour un apéro un peu plus important, je couperais simplement les pâtes à wonton en 2 dans la diagonale et j’en ferais des nachos : pas besoin de les fourrer, chacun fait trempette. Je trouve que, fait sous cette forme, c’est plus croustillant qu’un nacho original. Une idée à conserver !

Pour préparer  les coques :

Plie les carrés de pâte à wonton en 2 par la diagonale. Fais-les frire un à un dans une poêle avec 2 cm d’huile chaude. Fais en sorte de le maintenir ouvert durant la cuisson pour qu’il prenne la forme que tu souhaites lui donner.

taccos6

Dépose les wonton frits sur un papier absorbant et laisse refroidir.

taccos5

Prépare la salsa de légumes :

Coupe en petits dés 2 tomates épépinées, 1/4 de poivron jaune, 1/4 de concombre.
Ajoute 1 c.c. de sel, mélange bien et laisser dégorger 1 heure au frais.

légumes

Egoutte les légumes, ajoute 1 c.s. de jus de citron vert, 2 c.s. de coriandre hachée, 2 c.s. d’oignon vert émincé,
1 c.s. d’huile d’olive et quelques gouttes de tabasco.

légumes2

Remplis les coques de pousses (ici des pousses de tournesol) et ajoute la salsa de légumes.

Dévore sans attendre.

taccos3