soupe

Étiquette : soupe

Soupe acidulée de poisson au basilic doux

Lorsqu’on va au restaurant, avec mes collègues thaïs, ils commandent toujours au minimum:

un plat frit,
des fruits de mer à la vapeur,
une salade,
du riz sauté,
et une soupe.
Normalement en guise de soupe on a un Tom Yam ou un Gaeng Som mais l’autre jour, ils ont commandé une soupe que je n’avais encore jamais goûtée : Tom Jeaw. Au premier coup d’oeil, ça n’avait rien de transcendant : une soupe claire avec des bouts de poissons et quelques feuilles vertes qui flottent sur le dessus… bof …

Read more

Tom Yam végétarien

Ces prochains jours, je posterai des recettes qui ont été demandées par certaines d’entre vous :

– le poisson au tamarin pour Jess et Nathalie,
– le dessert au riz noir et au lait de coco pour Colette,
– et on commence aujourd’hui même avec ce Tom Yam végétarien pour Diane.

tom-yam1

Je reprends la recette du Tom Yam aux crevettes (ici) et je supprime tout ce qui est d’origine animale.  Dans le Tom Yam, on trouve généralement des tomates et des champignons, on peut aussi y ajouter de la courge cireuse. Si tu n’en trouves pas, remplace-la par des courgettes.

courge cireuse

Le Tom Yam est bien meilleur s’il est préparé à l’avance car tous les condiments parfument davantage s’ils sont dans le bouillon plus longtemps. Généralement, je le prépare plusieurs heures avant le repas et au dernier moment, je le réchauffe et j’y cuis les légumes.

Dans le Tom Yam, j’ajoute ceci :

fruit-sec

Il s’agit d’un fruit séché qui donne de l’acidité au plat. Son nom en thaï : som kehk. Cela s’ajoute de manière traditionnelle comme substitut bon marché au citron vert. Un sachet complet de ces fruits secs coûte 3 baht alors qu’un seul citron vert coûte 5 baht. Si tu en trouves en Europe, tu peux en ajouter 2 ou 3 à ta soupe. Ce n’est pas un ingrédient indispensable et le jus de lime va très bien.
Si tu veux plus d’infos, je viens juste de trouver un article à ce sujet dans un magazine thaï… mais je ‘ai pas encore eu le temps de faire la traduction. Un jour, je saurai le nom de ce fruit en Anglais et en Français… un jour…

magazine

Ici on trouve une version de la confiture de piments (chili jam) qui est végétarienne. Peut-être que tu peux la trouver en Europe également. Ce n’est pas un ingrédient indispensable.

Voici la liste des ingrédients : clique sur l’image pour la voir en plein écran.

tomyam

Read more

Soupe de concombre amer farci

Aujourd’hui, mon intention était de te préparer un délicieux poulet sauté au gingembre. J’ai le poulet, j’ai le gingembre, il ne restait plus qu’à acheter quelques beaux légumes verts. Enfin, ça c’est le plan pour ceux qui, comme moi, oublient qu’ils habitent dans un bled paumé du sud de la Thaïlande en plein Ramadan. Le sud de la Thaïlande étant principalement musulman, tout le monde vit au rythme inversé du Ramadan… sauf moi… qui suis complètement larguée !
Il y a quelques jours, je suis allée faire les courses à 10h du mat… le magasin était vide. Je ne sais pas si tu arrives à visualiser cela : un supermarché vide : pas vide de monde, vide de nourriture. Il n’y avait plus une miette de poulet, ni frais, ni congelé, ni cuit. Aucun légume ou fruit quel qu’il soit, plus de pain toast (seul pain qu’on trouve), plus d’oeuf… bref, vide. D’après ce que j’ai pu comprendre, les livraisons de nourriture sont plus tardives ce mois-ci et les gens achètent davantage de nourriture.

Aujourd’hui, parce que je ne suis pas complètement stupide, je prévois le coup et je pars en commissions à 15 heures. Cela a commencé par un embouteillage gigantisme à l’approche du marché. Impossible de trouver une place de parc pour ma moto. Le marché était littéralement noir de monde. Pas de soucis, j’oublie le marché et je me rends au supermarché (le seul de la région). Résultat : zéro légumes, à part des concombres amer. Devine donc ce que j’ai acheté ? Du coup, on garde le poulet au gingembre pour la prochaine fois, aujourd’hui, on mange ceci :

soupe3

La période du ramadan est un peu folle ici. On trouve des stands de nourriture à emporter absolument partout. Il y en a encore plus qu’en temps normal. Le marché regorge de stand de tout : boissons en tous genres, noix de coco fraîches, biscuits, crêpes au lait de coco, brochettes de poulet, poulet frit, kanoum giin, et bien plus encore.

coconutNoix de coco fraîche : la chair est grattée et coupée en lamelles, l’eau de coco est préparée en gelée.
Le tout est mélangé et remis dans la noix de coco. C’est un délice pour 1 franc suisse … (0.80 euros)

Moi qui avais l’impression que le ramadan avait pour but de faire un jeûne d’un mois, de ne rien manger la journée et de manger léger le soir et le matin de bonne heure. Ici, c’est le repas de réveillon tous les soirs et je ne m’en plains pas ! Je reçois plein de biscuits maison et de friandises.

Le concombre amer est un légume très courant en Asie. Il ressemble à ça :

concombre1

Si tu en trouves en Europe, n’hésite pas et prends en un ou deux pour tester, c’est délicieux. Il y a plein de manières différentes de le cuisiner mais je le préfère farci et en soupe. J’aime beaucoup l’amertume de ce légume, si cela te dérange, tu peux le faire dégorger 30 minutes dans du sel. Il faut juste bien le rincer avant de le farcir. J’ai vu des personnes qui le font blanchir à la vapeur avant de le farcir et de le bouillir, il semblerait que ça enlève aussi un peu d’amertume. Je ne fais rien de tout cela, je l’aime tel qu’il est ! Read more

Tom Yam aux crevettes

Allez, on repart dans les grands classiques de la gastronomie thaï avec la recette du Tom Yam.
Le Tom Yam, c’est un délicieux bouillon parfumé à la citronnelle. On peut y cuire du poisson, des fruits de mer ou de la viande, à choix. On peut même faire un Tom Yam végétarien.

tomyam3

Pour la petite histoire, quand j’ai préparé cela, hier, je me suis fait taper sur les doigts par mon garde du corps qui m’a dit que je cuisinais le Tom Yam de Bangkok et qu’ici on est au Sud. Attention, on ne mélange pas les torchons et les serviettes. Il m’a fait tout un laïus pour m’expliquer, en gros, que mon Tom Yam n’a simplement pas un goût assez prononcé pour les gens du sud. Il a ajouté davantage de jus de citron et de sauce de poissons, encore un peu de piments et m’a fait déguster… et à mon grand regret (ma fierté en prend un coup) je dois avouer que c’était juste parfait!

Je te livre donc la recette avec les modifications du Chef, recette pour les gens du Sud !

Le Tom Yam est bien meilleur s’il est préparé à l’avance car tous les condiments parfument davantage s’ils sont dans le bouillon plus longtemps. Généralement, je le prépare plusieurs heures avant le repas et au dernier moment, je le réchauffe et j’y cuis les crevettes.

Dans le Tom Yam, j’ajoute ceci :

fruit-sec

Il s’agit d’un fruit séché qui donne de l’acidité au plat. Son nom en thaï : som kehk. Cela s’ajoute de manière traditionnelle comme substitut bon marché au citron vert. Un sachet complet de ces fruits secs coûte 3 baht alors qu’un seul citron vert coûte 5 baht. Si tu en trouves en Europe, tu peux en ajouter 2 ou 3 à ta soupe. Ce n’est pas un ingrédient indispensable et le jus de lime va très bien.
Si tu veux plus d’infos, je viens juste de trouver un article à ce sujet dans un magazine thaï… mais je ‘ai pas encore eu le temps de faire la traduction. Un jour, je saurai le nom de ce fruit en Anglais et en Français… un jour…

magazine

Pour le Tom Yam, le meilleur, c’est de préparer un court-bouillon avec les carcasses de crevettes. Chaque fois que je cuisine des crevettes, je garde les “épluchures” au congèle et je les ressors pour le bouillon. Comme ça quand je souhaite préparer ce plat avec du poulet, je peux quand même faire la base du bouillon comme d’habitude.
Autrement, tu peux utiliser du bouillon de légumes ou du court-bouillon tout prêt. Il existe aussi des cubes de bouillon spécialement pour le Tom Yam, je ne sais pas si tu les trouves en Europe :

bouillon

Voici la liste des ingrédients : clique sur l’image pour la voir en plein écran.

Read more

Soupe chinoise aux faux ailerons de requin

Aujourd’hui, la recette que je te prépare est sur le thème “1 film, 1 recette” pour le concours lancé par le site : “Recette de cuisine“. Tu peux retrouver cette recette icidefi-cinema.400x400

Je ne sais pas comment les choses se passent en Europe mais en Asie, il y a une grande campagne contre la soupe aux ailerons de requins.

L’aileron de requin en soupe est un des mets les plus prisés des Asiatiques et en particulier des Chinois. Ce plat doit impérativement être servi lors d’un repas important ou d’un mariage. Il est signe de prospérité et de bonne fortune. C’est très ancré dans les traditions. L’aileron de requin coûte une fortune, son prix au kilo varie entre 200 et 500 euros, en fonction de la qualité et de la taille de l’aileron.

soup3

Comme tu le sais déjà, le requin est un animal sauvage, impossible d’en faire l’élevage. A l’échelle mondiale, cela représente, en moyenne, quelques 40’000’000 de requins tués chaque année. Ce sont des chiffres que j’ai trouvé sur internet, ils varient beaucoup d’un site à l’autre mais même s’ils ne sont pas exacts, cela donne une idée de l’ampleur de la chose ! En gros, on a déjà décimé 90% de la population mondiale de requins… reste 10% pour les années à venir !

Ce qui est dérangeant, dans la pêche au requin, c’est le fait qu’on n’utilise que les nageoires, soit environ 5% de l’animal. Le reste est rejeté à la mer… souvent le requin est encore vivant… sans nageoires.

finned sharks

Cette photo n’est pas de moi, je l’ai trouvée sur le net,
mais je ne sais pas de qui elle est… sorry…
 
 

Je n’étais pas vraiment consciente de ce que cela implique pour notre vie quotidienne jusqu’à ce que je voie “Sharkwater”.

tiburon-en-las-garras-del-hombre

Il s’agit d’un superbe documentaire réalisé par un biologiste marin et apnéiste passionné de requins. Les images sont belles, on y apprend à apprécier un animal qui nous effraie. On réalise aussi à quel point notre planète est en danger et quels impacts auraient pour notre vie quotidienne la disparition des requins.

Cela fait plusieurs années déjà que de grandes organisations de protection des océans se battent pour protéger les requins et les raies qui sont actuellement en voie de disparition. En 2013, un petit pas a été réalisé, au sommet de CITES à Bangkok, en Thaïlande : 5 espèces de requins ainsi que 2 espèces de raies manta ont été reconnus comme animaux en voie de disparition et interdits de pêche au niveau mondial. C’est un début de prise de conscience.

En Asie, les activistes pour la protection des requins sont très présents. On voit de plus en plus de T-shirts avec des logos contre les soupes d’ailerons, des stickers, des affiches et toutes sortes de gadgets pour promouvoir la défense de ces animaux marins :

tumblr_lt8um0GkI01r4fs4po1_500

©www.sharksavers.org

 

Cela entraine quelques victoires : des grandes chaînes hôtelières retirent la soupe aux ailerons de leurs menus, des compagnies aériennes ont publiquement annoncé qu’elles refuseraient de transporter des produits dérivés de requins, etc.
Pour quelle raison cela me touche autant ? Simplement car je suis sous l’eau tous les jours !  Mon véritable métier n’est pas bloggeuse mais instructeur de plongée ! Pour un peu plus d’infos : ici.

Après cette longue intro, je te propose une recettes végétarienne de soupe chinoise aux faux ailerons de requins : un bon bouillon aux saveurs asiatiques et des raviolis en forme d’aileron, farcis au tofu, au fromage et aux aubergines.

Ici, je ne trouve que des aubergines thaï, comme celles ci-dessous. J’en ai utilisé 3. Cela doit correspondre à une demi aubergine européenne. Surtout ne te casse pas la tête à trouver des aubergines thaï, elles sont plus amères et plus fermes que celles que tu as en Europe… ce sera encore meilleure avec une aubergine traditionnelle !

aubergine3

 

Voici la liste des ingrédients : clique sur l’image pour la voir en plein écran.

ingrédients

Si tu as besoin d’infos sur le curcuma, le gingembre et le galanga, clique ici.

Read more

Tom Ka, coco, galanga et citronelle

Aujourd’hui, c’est au tour du Tom Ka de passer à la casserole.
Ben si, comme tu vois, j’ai pas mal de temps libre, je me permets donc de poster une recette par jour.

Le Tom Ka, c’est un plat bouilli qui est généralement mangé avec du riz. Tout le monde en parle comme une soupe mais c’est plus un genre de curry qu’une soupe. “Tom” veut dire cuit dans un liquide et “ka” est le nom thaï du galanga. Le nom explique déjà ce qu’on va pouvoir déguster. Si tu croises une recette de Tom Ka avec du gingembre et pas de galanga, c’est pas du Tom Ka !
Il faut absolument du galanga frais pour obtenir le goût magique de cette préparation et hors de question d’acheter de la pâte Tom Ka toute prête !

Read more