Crevettes et petais sautés au curry

Sator, tu connais ? C’est le nom thaï pour les stink beans (haricots qui puent) ou petai. Il s’agit de gousses qui poussent dans de gigantesques arbres. On consomme la fève qui se trouve à l’intérieur de ce haricot plat. Cette fève a un goût d’ail cru très prononcé … Du coup, quand tu en manges, tu chopes une haleine de cheval pour la journée … et peut-être même le jour suivant si tu as de la chance (ou si comme moi tu adores ça et que tu en manges trop).

14655720939_6dfffbe515_ophoto  “©harimurtee.wordpress

 

Les sators, c’est bon, c’est même délicieux ! Le problème c’est que chaque fois que j’essaie d’en avaler un bout, Nan me regarde d’un air méchant et me prévient que je vais devoir garder mes distances durant les heures qui suivent car il a une sainte horreur de leur odeur tenace.

 

phuket-438photo ©nunewblog.wordpress

 

Et, l’autre jour, miracle se produisit … on discutait préparation de crevettes et Môssieur déclare que la meilleure façon de préparer les crevettes, c’est : ” sautées avec des sator”. Surprise mais heureuse, je m’en suis allée au marché mon petit panier sous mon bras. Autant te dire qu’il m’a pas fallu longtemps pour dégotter tous les ingrédients nécessaires à la préparation de ce plat : à moi les sator ! Ca fait bien longtemps que j’ai abandonné l’idée d’obtenir une recette ou même une explication plus ou moins compréhensible de comment préparer tel ou tel plat, j’ai donc mis Nan face à mon panier à commission et j’ai observé le déroulement de la préparation.

Les petais poussent tout en haut de très grands arbres, ils sont difficile à récolter. Les locaux dressent des singes pour cela. Ils utilisent les singes pour la récolte de noix de coco également. Dans la petite ville où j’habite, je vois souvent des gens à moto se balader avec leur singe cueilleur …

 singe1-glraqphoto ©jpsm.e-monsite

Pour préparer les sators, il faut commencer par les sortir de leur gousse. Le plus simple pour cela est de faire une entaille en travers de la gousse, à la hauteur de la fève. On peut alors l’extraire facilement. Il faut ensuite enlever la fine peau qui recouvre la fève. Tu peux manger la fève crue en accompagnement d’un plat. Si tu veux la cuisiner, il faut la couper en deux et la mettre à tremper dans de l’eau froide durant 1 heure, en changeant régulièrement l’eau. Il n’est pas indispensable de laisser les fèves tremper dans l’eau mais cela adoucit un peu leur goût.

sator8 sator9 sator0

Comme, depuis que je sui en Thaïlande, j’ai chopé la flemmingite aiguë virale, j’achète mes sators déjà dépecés. La gentille marchande de légumes demande à sa maman (qui est heureuse d’occuper ses journées ainsi) de les préparer et de les peler. Au lieu de payer 20 baht (0.7 euros) pour un bouquet de gousses entières, je paie 40 baht pour deux grosses poignées de fèves pelées… y a pas photo, j’allonge la thune sans sourciller !

sator2

 

Nous avons préparé la pâte de curry nous-mêmes dans un mortier. Tu peux utiliser du curry rouge tout prêt pour cette recette… mais je te le déconseille car cette version avec le curry maison, c’est de la vraie bombe. Nan et moi sommes tombés d’accord à la première cuillère : c’est de loin le meilleur curry qu’on a mangé depuis … pfff… de nombreux mois ! Normalement, cette pâte de curry se prépare avec des piments séchés bien piquants. Ce jour là, j’en avais pas sous la main, je n’avais que de gros piments doux séchés. On a obtenu une pâte de curry pas du tout piquante et très parfumée. On y a ajouté 2 piments oiseau frais, juste pour le fun mais le goût était bien meilleur que la pâte de curry faite avec les piments piquants, Nan a été particulièrement surpris par cette découverte. Si tu n’as pas la possibilité de trouver des petais, tu peux sans doute les remplacer par des fèves ou des haricots verts … mais du coup tu perds ce goût très particulier qu’ils apportent au plat. J’imagine qu’il faudrait ajouter une gousse d’ail pressée juste en fin de préparation, pour s’approcher du résultat de la recette.

Liste des ingrédients pour la pâte de curry  :


30 gr de piments doux séchés 


2 gousses d’ail 


1 ou plus piment oiseau frais (facultatif)


4 échalotes


2 gros bâtons de citronelle (3-4 s’ils sont petits)


2 cm de galanga 


1 grosse c.c de pâte de crevettes


1 c.c. de sel


 

  Vide les piments séchés de leur graines et fais-les tremper dans de l’eau chaude pour les réhydrater durant environ 20 minutes. Emince le reste des ingrédients. Dans le mortier, réduis en purée les piments égouttés et l’ail.

sator4

Ajoute le sel (les piments frais si tu le souhaites) et les échalotes, continue à bien écraser. Une fois que tout cela ressemble à une pâte homogène, ajoute le galanga et la citronnelle. Ecrase le tout durant quelques minutes pour obtenir une pâte lisse. Ajoute la pâte de crevettes et mélange bien.

sator3

Liste des ingrédients pour 2 personnes  :


400 gr de crevettes crues décortiquées et lavées


1 grosse poignée de petais décortiqués et pelés 


2 c.s. d’huile au goût neutre


2 c.s de pâte de curry, selon la recette ci-dessus


3 c.s d’eau


1 c.c. de sucre de palme


6 feuilles de combava


sel


 

Fais chauffer l’huile dans une poêle (ne diminue pas la quantité d’huile) et fais y revenir la pâte de curry à feu moyen 3-4 minutes en remuant régulièrement, jusqu’à ce que la pâte dégage tous ses arômes.

sator1

Ajoute 2 feuilles de combava déchirées grossièrement ainsi que l’eau et le sucre. Lorsque le sucre a fondu, ajoute les petais égouttés, cuis 2-3 minutes. Ajoute alors les crevettes.

sator5

Laisse mijoter jusqu’à ce que les crevettes soient cuites. Rectifie l’assaisonnement avec du sel si nécessaire. Coupe finement les feuilles de combava restant et répartis-les sur les crevettes avant de servir. Sers avec du riz parfumé. 

 

  sator7

Crevettes et petais sautés au curry

Crevettes et petais sautés au curry

Ingrédients

  • Liste des ingrédients pour la pâte de curry :
  • 30 gr de piments doux séchés
  • 2 gousses d'ail
  • 1 ou plus piment oiseau frais (facultatif)
  • 4 échalotes
  • 2 gros bâtons de citronelle (3-4 s'ils sont petits)
  • 2 cm de galanga
  • 1 grosse c.c de pâte de crevettes
  • 1 c.c. de sel
  • Liste des ingrédients pour 2 personnes :
  • 400 gr de crevettes crues décortiquées et lavées
  • 1 grosse poignée de petais décortiqués et pelés
  • 2 c.s. d'huile au goût neutre
  • 2 c.s de pâte de curry, selon la recette ci-dessus
  • 3 c.s d'eau
  • 1 c.c. de sucre de palme
  • 6 feuilles de combava
  • sel

Préparation

  • Pate de curry :
  • Vide les piments séchés de leur graines et fais-les tremper dans de l'eau chaude pour les réhydrater durant environ 20 minutes. Emince le reste des ingrédients. Dans le mortier, réduis en purée les piments égouttés et l'ail.
  • Ajoute le sel (les piments frais si tu le souhaites) et les échalotes, continue à bien écraser. Une fois que tout cela ressemble à une pâte homogène, ajoute le galanga et la citronnelle. Ecrase le tout durant quelques minutes pour obtenir une pâte lisse. Ajoute la pâte de crevettes et mélange bien.
  • Préparation du plat :
  • Fais chauffer l'huile dans une poêle (ne diminue pas la quantité d'huile) et fais y revenir la pâte de curry à feu moyen 3-4 minutes en remuant régulièrement, jusqu'à ce que la pâte dégage tous ses arômes.
  • Ajoute 2 feuilles de combava déchirées grossièrement ainsi que l'eau et le sucre. Lorsque le sucre a fondu, ajoute les petais égouttés, cuis 2-3 minutes. Ajoute alors les crevettes.
  • Laisse mijoter jusqu'à ce que les crevettes soient cuites. Rectifie l'assaisonnement avec du sel si nécessaire. Coupe finement les feuilles de combava restant et répartis-les sur les crevettes avant de servir. Sers avec du riz parfumé.
  • http://www.aupaysdespiments.com/crevettes-et-petais-sautes-au-curry/

    6 commentaires

    1. renee berardo dit

      alors la……………. merci , merci beaucoup , d’abord pour la recette , voui , c’est malin , voilà que j’ai faim a présent lollllllllll mais surtt pour ce légume qui a été un grand mystère pour nous durant notre séjour , en te lisant nous nous cultivons ( ns parlons légumes ) lollllllllllllll au propre et au figuré alors encore merci pour tes cours et tes récits imagés oui je vs essayer ta recette , mais avec des haricots , ici pas de patais , je te raconterais si mes amis ont aimés
      kissssssssssssssssssssssssssss

      • Kris dit

        Bah alors, renee, ton message est parti dans ma boîte de spams, j’ai failli l’effacer sans le voir !
        Ha ha, effectivement, il y a plein de choses étranges et inconnues en Thaïlande, vous ne pouvez pas tout découvrir en quelques mois :-D, tu peux ajouter cela à la liste des trucs à goûter lors de votre prochain voyage.
        Si tu trouves de fèves, je pense que c’est encore mieux que les haricots car ça a exactement la même consistance que les petais.
        Je me réjouis de savoir si tes amis apprécient (s’ils n’apprécient pas, envoie-moi leur adresse email 😉 … ).
        gros becs à tous les 2
        Kris

    2. chris 06 dit

      Bonsoir ma copinaute
      Tu sais,…. mais non,tu ne peux pas savoir….je n’arrive plus à te suivre, tellement, je voudrais faire toutes tes recettes.
      Tout est tellement merveilleux, je ne suis jamais déçue, lorsque tu es notre hôte à table.
      Je ne peux trop abuser, car le zoulou se contente de peu,et il ne faut pas qu’il maigrisse, car il pèse peu. Son appétit ayant encore diminué , je fais ce qu’il aime mais j’impose une fois à deux fois par semaine de l’exotisme. Lui qui détestait le riz( sauf la paella, mais peu du dit riz), je lui ai fait découvrir toutes les variétés qui existent( sauf le gluant qui ne présente aucun intérêt gustatif), et mes recettes indiennes, au lait de coco,et le vénéré sont appréciées.
      Donner des cours a du t’apporter beaucoup de satisfaction, mais cela demande une organisation rigoureuse. Heureusement que tu as Naan.
      Un jour viendra où j’aurai le plaisir de te connaitre, et ce jour là, je crois que les muscles de la langue vont être mis à rude épreuve, tellement je te poserai de questions, concernant ce beau pays, et sa culture culinaire.
      Bisous à tous deux. Chris 06

      • Kris dit

        Coucou,
        Effectivement, c’est de la bombe ! Tu as des petais chez toi ?
        A part ça, j’ai vu passer des tas de recettes alléchantes sur ton blog ces dernières semaines ! Dans quelques jours je suis en vacances !!! Je vais me faire un plaisir de les cuisiner !!!
        Becs
        (chui Suisse et lente … sorry pour ma réponse qui débarque après la pluie 😉 )

    3. Chalut Miss Suisse ^^
      Terrible la couleur de ta pâte de curry ! Et puis, ils portent bien leur nom ces haricots… petais !!! et puis le goût ^^ finalement c’est quoi le pire ? lol !
      Singes pour la cueillette, cormorans pour la pêche, chien ou cochon pour les truffes,… parfois, c’est si simple de collaborer ! Mais au fait, cela voudrait donc dire que les singes apprécient également ces haricots 🙂
      Bref, ton assiette si colorée est à nouveau des plus appétissantes ! Merci Naan 😉 Merci Kris !
      Bises from Alsace !
      Sandy

    Les commentaires sont fermés