Kanoum Krok – petites crêpes à la noix de coco

Aujourd’hui, un peu de douceur dans ce monde de brutes !

Les Kanoum krok sont généralement préparés comme snack de l’après-midi. Ici, les gens ne mangent pas vraiment de dessert mais ils aiment bien grignoter toute la journée. Le truc horrible avec ces kanoum krok, c’est qu’ils sont tout croustillant à l’extérieur, tout fondant dedans et qu’ils sont sucrés juste ce qu’il faut … du coup, quand tu les vois en cours de fabrication dans la rue, tu ne peux pas t’empêcher de t’arrêter pour en acheter.
Comme on les trouve un peu à tous les coins de rue, je ne me suis jamais vraiment donnée la peine d’en préparer moi-même.

Cette fois, je m’y suis mise, j’ai sorti ma “poêle à trous” que j’avais rapportée du Vietnam et, à ma grande surprise, c’est vraiment vite fait et super facile à préparer. Du coup, t’as aucune excuse pour ne pas essayer !

kanoum2

Les kanoum krok qu’on trouve chez les marchands sont soit nature, soit avec des grains de maïs ou avec des oignons verts émincés (chui pas une grande fan de l’oignon dans mon dessert), soit avec du taro cuit et coupé en petits dés. Les meilleurs sont définitivement ceux qui sont préparés nature !

spirit03

La recette se fait normalement avec du lait de coco frais et de la noix de coco fraîche, râpée.
J’ai essayé plusieurs versions dont une sans noix de coco râpée et avec du lait de coco en berlingot et je dois dire qu’ils étaient parfaits à mon goût !

Il y a 2 pâtes : une pour l’extérieur et une pour l’intérieur. La pâte extérieure ne contient pas de sucre, c’est normal. C’est important de bien recouvrir les alvéoles avec cette pâte non sucrée, lorsqu’on ajoute la seconde pâte, qui elle est sucrée, si elle entre en contact avec la poêle chaude, le lait de coco caramélise et brûle. C’est alors difficile de désincarcérer les crêpes.

Les poêles à kanoum krok sont généralement en fonte. De manière traditionnelle, on les fait chauffer sur le feu de bois. La version moderne utilise des brûleurs à gaz. Ces poêles en fonte pèsent une tone et coûtent une fortune. Du coup, au Vietnam, lorsque j’ai découvert des poêles en téflon ultra légères, je n’ai pas hésité une minute. La poêle en fonte a l’avantage de rester très chaude et de permettre de bien dorer ces petites crêpes. Ce n’est pas le cas des poêles en téflon. Mes crêpes sont donc moins dorées mais elles sont plus croustillantes que celles que j’achète au marché !

Ces  crêpes sont meilleures mangées tièdes. On les sert généralement accompagnée d’un petit bol de sucre en poudre et d’un bol de coco fraîchement râpée, on y trempe des crêpes encore tièdes. Personnellement, je trouve ces crêpes bien assez sucrées, je ne les trempe jamais dans le sucre en poudre… mais en Mai, fais ce qu’il te plait !

kanoum4

Liste des ingrédients pour 20 petites crêpes :

pâte croustillante pour l’extérieur:


 165 gr de farine de riz


 6 gr de sel  (1/4 de c.c.)


300 ml de lait de coco (frais si possible, en berlingot à défaut)


70 ml d’eau gazeuse


60 ml d’huile végétale à goût neutre (mais pas d’huile de palme)


2 c.s. de riz thaï cru


70 ml de noix de coco fraîche, râpée (facultatif)


 

pâte fondante pour l’intérieur:


 240 ml de lait de coco (ou crème de coco), frais de préférence


 6 gr de sel  (1/4 de c.c.)


30 gr de sucre en poudre


1/2 c.s. de farine de tapioca (ou maïzena à défaut)


 

Pour la pâte extérieure :
Broie le riz cru dans un blender et réduis-le en poudre fine.
Fais de même avec la noix de coco râpée.
Ajoute le reste des ingrédients et mélange bien avec un fouet.

Pour la pâte intérieure :
Dissous la farine de tapioca dans 1 c.s. de lait de coco. Lorsqu’il n’y a plus de grumeaux, ajoute le reste des ingrédients et mélange bien.

Fais chauffer la poêle à alvéoles et graisse bien  les cavités.
Lorsque la poêle est bien chaude, dépose 2 c.s. (cuillères à soupe chinoises) de pâte extérieure dans chaque cavité et répartis bien la pâte sur les bords des cavités.

kanoum9

kanoum10

kanoum7
Laisse cuire à couvert durant 5-6 minutes.
Ajoute alors une grosse c.s. de pâte intérieure dans chaque cavité. Fais bien attention que cette pâte ne touche pas directement la poêle. Laisse cuire à couvert 5 minutes (ou plus selon les poêles) jusqu’à ce que les kanoum krok soient bien dorées à l’extérieur et que le mélange intérieur soit bien pris (de la consistance d’une crème pâtissière).
Retire les crêpes de la poêle et prépare les suivantes de la même manière.

kanoum8

Sers ces crêpes tièdes avec un petit bol de sucre et un bol de noix de coco fraîche râpée, pour faire trempette.

kanoum3

Kanoum Krok – petites crêpes à la noix de coco

Kanoum Krok – petites crêpes à la noix de coco

Ingrédients

  • Liste des ingrédients pour 20 petites crêpes :
  • pâte croustillante pour l'extérieur:
  • 165 gr de farine de riz
  • 6 gr de sel (1/4 de c.c.)
  • 300 ml de lait de coco (frais si possible, en berlingot à défaut)
  • 70 ml d'eau gazeuse
  • 60 ml d'huile végétale à goût neutre (mais pas d'huile de palme)
  • 2 c.s. de riz thaï cru
  • 70 ml de noix de coco fraîche, râpée (facultatif)
  • pâte fondante pour l'intérieur:
  • 240 ml de lait de coco (ou crème de coco), frais de préférence
  • 6 gr de sel (1/4 de c.c.)
  • 30 gr de sucre en poudre
  • 1/2 c.s. de farine de tapioca (ou maïzena à défaut)

Préparation

  • Pour la pâte extérieure :
  • Broie le riz cru dans un blender et réduis-le en poudre fine.
  • Fais de même avec la noix de coco râpée.
  • Ajoute le reste des ingrédients et mélange bien avec un fouet.
  • Pour la pâte intérieure :
  • Dissous la farine de tapioca dans 1 c.s. de lait de coco. Lorsqu'il n'y a plus de grumeaux, ajoute le reste des ingrédients et mélange bien.
  • Fais chauffer la poêle à alvéoles et graisse bien les cavités.
  • Lorsque la poêle est bien chaude, dépose 2 c.s. (cuillères à soupe chinoises) de pâte extérieure dans chaque cavité et répartis bien la pâte sur les bords des cavités.
  • Laisse cuire à couvert durant 5-6 minutes.
  • Ajoute alors une grosse c.s. de pâte intérieure dans chaque cavité. Fais bien attention que cette pâte ne touche pas directement la poêle. Laisse cuire à couvert 5 minutes (ou plus selon les poêles) jusqu'à ce que les kanoum krok soient bien dorées à l'extérieur et que le mélange intérieur soit bien pris (de la consistance d'une crème pâtissière).
  • Retire les crêpes de la poêle et prépare les suivantes de la même manière.
  • Sers ces crêpes tièdes avec un petit bol de sucre et un bol de noix de coco fraîche râpée, pour faire trempette.
  • http://www.aupaysdespiments.com/kanoum-krok-petites-crepes-a-la-noix-de-coco/

     

    11 commentaires

    1. chris 06 dit

      Décidément,nous sommes souvent sur la même longueur d’ondes.
      Ces temps ci, je suis plongée dans des articles et blogs qui parlent de cette recette.
      Le malheur, c’est que je ne possède pas la VRAIE PLAQUE, pour la cuisiner.
      J’ai bien la poêle pour faire les boules, mais c’est trop profond, pour faire une belle présentation. Je cherche désespérément , mais résultats négatifs.
      C’est étonnant ,qu’étant sur place, tu n’est pas trouvé ton bonheur,
      Dans la rue, ( d’après les vidéos, et les sites en langue locale), j’ai observé , qu’ils secouaient, la plaque,pour obtenir une coupelle parfaite, et qu’ils utilisaient une cuillère
      de forme spéciale, pour faciliter l’extraction
      En principe, c’est plus thaï que viet., mais je peux me tromper::tu as plus de connaissances que moi, et mieux placée.
      Êtes-vous enfin installés?? J’imagine ta joie, et le plaisir du confort.
      Je te rappelle, que si je puis te rendre un service, n’hésite surtout pas, je réponds présente ,et suis toujours disponible pour les amis
      Belle journée ,bien que la saison des pluies ne soit pas toujours agréable.
      Bises Chris 06

      • Kris dit

        Qu’est ce que tu entends par “poêle pour faire des boules” c’est pas la même que celle que j’ai ?
        Merci pour la combine de secouer la plaque, j’y avais pas pensé 🙂
        La cuillère, c’est simplement une cuillère à soupe de type chinois. Tu sais, celle qui tient toute seule sur la table quand tu la poses. On en trouves en porcelaine mais celles qu’on a en Asie sont en intox. Tu peux facilement en acheter dans n’importe quel magasin asiatique.
        En Thaïlande, ces petite crêpes se préparent sucrées (kanoum krok)
        Au Vietnam, elles sont tout aussi communes mais elles se préparent salées (bahn khot)
        Ayant goûté les deux versions, je dois avouer que je les aime autant l’une que l’autre 🙂

        Nous sommes enfin installés, la saison des pluies est arrivée et on s’attaque au jardin entre 2 averses. Je découvre tous les jours des plantes dont je ne connaissais pas l’existence 🙂
        As-tu finalement trouvé des graines de piments doux à planter ?
        Et de ton côté, comment va la vie ?
        Kris

    2. chris 06 dit

      Suite de mon message
      J’ai peut-être fait une erreur sur la terminologie????
      Je pensais aux Banh Khot de Vung Tau( la recette de ::La kitchinette de Miss Tâm)
      Éclaire ma lanterne, à tes moments perdus. Merci RE bisous Chris 06

    3. Ouahouhhh ! ça, ça me plait un max !!! je pense trouver tous les ingrédients (finger in the nose !) mais pas la poêle ! alors comment fait-on ???
      Snif !

      • Kris dit

        Bah sans la poêle, c’est moins évident 🙂
        Tu peux sans doute faire des mini crêpes plates dans une poêle normale…
        Ou alors faut essayer au four dans un moule à muffins, si le four est bien chaud, ça doit le faire.
        Good luck 😉

          • Kris dit

            Je pense que ça le fait : tu mets ta plaque à vide à chauffer dans le four.
            Quand elle est bien chaude, tu huiles et tu répartis une fine couche de la pâte numéro un.
            Tu enfournes quelques minutes jusqu’à ce que ça soit bien pris… quitte à secouer ta plaques à quelques reprises pour que la pâte couvre bien les bords.
            Puis tu ajoutes la pâte numéro 2 et tu laisses cuire quelques minutes de plus.
            Y a pas de raison que ça marche pas.
            Faut juste ne pas remplir complètement le trou à muffin , seulement le tiers inférieur.
            C’est nul, j’ai pas de plaque à muffins … autrement j’aurais fait un essai.
            Dis-moi si ça marche 😉

    4. chris 06 dit

      Si ma Bibiche c’est la même poêle que toi( c’est l’ustensile qu’il faut pour faire les boules, beignets danois, appelés::aebleskiver. Mais c”est beaucoup trop profond.
      J’ai ramé 3 ans, avant d’en trouvé une, à un prix très élevé.
      Là je suis à la recherche de cette fameuse plaque, surtout qu’il faut le couvercle adapté.
      As-tu fait un tour sur le site de miss tam??? La photo est parlante.
      Tout comme toi, j’aime les 2 versions.
      Je n’ai toujours pas trouvé de graines, donc déception aussi de ce côté là.
      Avant de terminer, pardon pour la faute grammaticale, dans mon précédent message.
      J’ai la sale manie de ne pas me relire.
      Cela concernait la phrase<> etc….
      Bisous et agréable soirée .Je t’embrasse. Chris 06

      • Kris dit

        Coucou Chris,
        Ma poêle est une VRAIE poêle à Bahn Khot 🙂 car je l’ai achetée au Vietnam, c’est la même qu’on a utilisée lors des cours de cuisine vietnamienne avec le chef local. (et on a fait de magnifiques bahn khot)
        http://aupaysdespiments.com/vietnam-premiere-partie-cours-de-cuisine/
        Chaque trou a un diamètre de 6cm, et selon les info sur le net, il s’agit du même diamètre que les poêles à aebelskiver. Je ne sais pas si ta poêle est plus profonde mais d’après les photo que j’ai trouvée sur le net on ne dirait pas. Par contre si tu as une poêle japonaise, là, elle semble plus profonde. Quoi qu’il en soit, tu peux faire de super jolis bahn khot en remplissant que le fond de l’alvéole, pas besoin de remplir tout le trou.
        Quand au couvercle, tu peux utiliser n’importe lequel, s’il est plus grand que la poêle, ça ne dérange pas. On couvre juste pour avoir une cuisson régulière et réduire la perte de chaleur.
        Bon ben j’espère que tu vas te lancer dans la réalisation des 2 versions car c’est aussi délicieux sucré que salé 🙂
        Becs
        Kris

    5. Ça y est! Je suis rentrée de Thaïlande (snif…) et je me suis empressée de venir sur ton site pour trouver ta recette! J’ai également trouvé cette recette dans un de mes (nombreux?) livres de cuisine thaï! Malheureusement, je n’ai pas acheté la poêle adéquate! Je suis dégoutée! J’ai ramené énormément d’ustensiles et d’épices de mon voyage, mais j’ai complètement zappé cette poêle! Je tenterai ma chance dans le quartier chinois ou sur internet… En tout cas, merci de m’avoir donné le nom de ce délicieux dessert et d’en partager la recette!
      A très bientôt!
      Emilie

      • Kris dit

        Coucou Emilie,
        J’ai pu voir quelques photos de ton voyage en Thaïlande, tu as l’air d’avoir profit des bonnes choses que ce pays offre !
        J’ai vu cette poele sur internet, sur Amazon plus précisément. Elle coûte une 20ains d’euros. Choisis-en une bien épaisse, bien lourde. Moi, j’en ai une en teflon, toute légère. Ca marche sans problème mais ça ne cuit pas de la même manière du coup on a pas cette espèce de caramélisation de l’extérieur. J’espère que tu la trouvera… moi, c’est un de mes desserts préférés. J’en achète chaque fois que je vais au marché !!!
        A bientôt
        Kris

    Les commentaires sont fermés